The Mighty Blog

Silk #1

Silk débarque dans sa propre série solo, juste avant Spider-Gwen qui elle a bénéficié d'une visibilité gigantesque. Avant d'aller retrouver Gwen Stacy, intéressons nous à Cindy Moon, mordue par la même araignée que Peter Parker...

Si j'étais motivé pour lire une série sur Spider-Gwen, autant dire Silk ne m'intéressait pas plus que ça. Quand elle est écrite par Dan Slott, Cindy arrive à être vaguement intéressante, mais n'a pas pu être beaucoup présente avec l'écrasant cross-over Spider-Verse. En plus de ça, ses décisions durant la série l'ont rendu plus insupportable qu'autre chose, et j'étais donc bien refroidi en ouvrant ce numéro.

Autant le dire tout de suite, j'ai eu tort, et je me suis régalé à la lecture de ce numéro. Silk prend ici toute l'épaisseur narrative qu'elle n'avait pas pu avoir dans la série Amazing, et devient beaucoup plus intéressante que prévue. Les 20 pages du numéro sont bien remplies, et on passe aussi bien de sa vie professionnelle à sa vie privée et amoureuse, avec entre temps des grosses scènes d'action.

Pour résumer la situation du personnage, on la retrouve à travailler au Daily Bugle pour Jameson comme Peter avant elle, avec ses pouvoirs toujours assez vagues pour elle, et un peu paumée en prime. On retrouve pas mal d'éléments de la mythologie du tisseur, avec des têtes connues et des ennemis annoncés, ainsi que de mystérieuses ombres qui semblent la menacer. Pour un premier numéro, c'est parfaitement géré. On peut parfaitement découvrir le personnage ici, et c'est presque conseillé tant elle était inutile dans la série de Slott. On a ici une Cindy attachante, simple et réussie, qui se cherche un peu, et c'est un vrai régal.

L'écriture de Robbie Thomson est parfaite, ce n'est pas lent du tout même pour un numéro qui introduit une héroïne au grand public, et c'est rempli d'humour et de bons sentiments. Ne vous fiez pas à la couverture beaucoup trop sombre pour le contenu, on passe un vrai bon moment en lisant ce numéro, qui se rapproche plus d'Hawkeye que de Spider-Man même.

Je ne connaissais pas Stacey Lee, mais son style très manga et léger est remarquable. Les visages sont expressifs, l'action parfaitement rendue, et sa mise en page sobre et fluide fait des merveilles. Du très bon travail, mais il faut aussi mentionner les couleurs de Ian Herring, qui est génial ici avec ses teintes très pastels. Il arrive à transcrire les changements de ton et d'atmosphère tout au long de la journée du personnage d'une très jolie manière, et c'est à signaler.

Silk (2015-) 001-000Silk #1

Marvel Comics • Robbie Thompson & Stacey Lee • $3.99
Je n'en attendais rien, et c'est une très jolie surprise. Silk est une héroïne adorable, et le numéro est à son image : sincère, honnête, et drôle. La série solo risque de faire beaucoup de bien à cette héroïne qui a dû attendre d'être sortie des séries de Slott pour prendre son envol, en espérant que ça continue.