The Mighty Blog

Skyward #1

Et si un jour la gravité s'arrêtait ? Plus rien ne vous rattache au sol, et au mieux vous flottez dans votre salon, au pire vous flottez jusque dans l'espace et mourez dans d'atroces souffrances. C'est l'idée de base de Skyward, par Joe Henderson et Lee Garbett, et ça commence fort ! 

J'ai vu ce titre en passant sur Twitter, et le pitch m'a intrigué. Après avoir lu le premier numéro, il rentre dans les catégories "titre criminellement sous-médiatisé", et "à surveiller de près parce que ça va être très grand". J'espère ne pas me tromper, mais la lecture de ce premier numéro m'a énormément enthousiasmé, et venant d'Image Comics, ça fait toujours plaisir.

Comme le dit l'intro, un jour,  la gravité a arrêté de fonctionner. On suit une famille normale avant cet événement, qui va être déchirée par le cataclysme. Vingt ans plus tard, la société tient tant bien que mal, en ayant complètement changé. L'humanité a survécu, ou tout du moins une bonne partie d'entre elle, qui vit dans des grandes villes. En se déplaçant entre les bâtiments avec un système de propulsion et de filin, des livreurs arrivent à maintenir la société active. Une de ses livreuses et la fille d'un scientifique, qui pense avoir découvert quelque chose...

On a donc un aperçu d'un monde complètement nouveau, et ça fait plaisir à lire. Il y a plein de petites idées, de choses réinventées, de détails aussi drôles que tragiques, qui provoquent le dépaysement à la lecture. S'il faudra attendre le second numéro (déjà sorti, j'ai du retard !) pour découvrir plus le côté social très intéressant de cette nouvelle société, le premier met déjà parfaitement les bases en place pour l'action, et dévoile déjà beaucoup de choses.

Mais un univers passionnant ne serait rien sans des personnages pour vivre dedans, et c'est réussi aussi de ce côté-là. Willa, l'héroïne, est née quasiment après l'arrêt de la gravité, donc elle n'a connu que ça. Son personnage est plein de vie, de joie, fait des erreurs, c'est un plaisir de découvrir le monde avec elle comme guide. Les personnages secondaires sont réussis, mais sur la vingtaine de pages du numéro, dont seulement les deux-tiers sont consacrés à cette nouvelle société, on a peu de temps pour tout découvrir. La suite dévoilera beaucoup plus, et j'attends le troisième numéro avec impatience...

J'avais beaucoup aimé la prestation de Lee Garbett sur la dernière série sur Loki, et j'ai encore plus aimé ici. Il crée un univers bien particulier à lui tout seul, et le fait avec beaucoup d'énergie et d’inventivité. Ses pages sont vivantes, joyeuses, et certaines donnent même le vertige. C'est une vraie réussite, et l'artiste s'est fait trop discret ces dernières années...

Skyward #1

Image Comics • "My Low G-Life" • Scénario : Joe Henderson - Dessins : Lee Garbett - Couleurs : Antonio Fabela - Lettrage : Simon Bowland • $3.99

Excellent début pour cette série, et on a vraiment envie de voir où ça va aller. C’est de la SF semi post-apocalyptique avec de l’énergie et de la joie, le mélange fonctionne, et l’univers est prometteur. Vivement la suite !