The Mighty Blog

Southern Bastards #3

Il y a des séries compliquées à chroniquer et pourtant tellement excellente. Southern Bastards de Jason Aaron et Jason Latour en fait partie. Mais, j'ai tellement envie de vous en parler que je le fais quand même.

Earl Tubb est revenu dans la bourgade du sud des États-Unis où il a grandit. Après s'être pris la tête avec les hommes de main du coach, Earl est vraiment pas content et il a un gros bâton.

Jason Aaron est un scénariste génial lorsqu'il peut prendre son temps. Clairement, ses histoires de Wolverine And The X-Men ou Thor God of Thunder sont excellentes mais on sent à des moments comme une précipitation qui pousse l'auteur à avoir un rythme qui ne lui convient pas. Ici, à l'instar de Scalped, il prend le temps pour raconter les choses. Ne croyez pas qu'il ne se passe rien. Bien au contraire !

Étrangement, la force de la série c'est qu'on voit les choses venir. Dans cet épisode, on se dit même que Aaron n'oserait pas le faire (et il le fait). Prédire les événements certes mais la tension est tellement intense que le moment attendu devient encore plus poignant.

À chaque page, on entend le bruit du sud des États-Unis. Le chien qui jappe au loin. Les insectes. Le bruit des batraciens au bord des mares. Bref, Jason Latour arrive à nous retranscrire cet univers - que le lecteur ne connait pas forcément. Chaque case est bien construite et percutante et la mise en scène finale est rudement efficace.

Southern-Bastards-003-CoverSouthern Bastards #3

Image Comics • Par Jason Aaron & Jason Latour • $3.50
Trois numéros et la série s'impose comme inévitable. Les dialogues, les situations, les dessins, les couleurs et les merdes de chien, rien de tout ça n'est à jeter. À lire absolument.