The Mighty Blog

Southern Bastards #9

Cet épisode entame le troisième chapitre de Southern Bastards. Jason Aaron et Jason Latour nous emmènent là où on ne les attendait pas en s'intéressant à un autre personnage de Craw County.

Le chapitre précédent s'intéressait au passé de Coach Boss, l'entraîneur de l'équipe du lycée de Craw County. Nous avons donc découvert comment un raté est arrivé à prendre la tête de toute la ville. Le seul homme qui n'a jamais soutenu Boss est Big, un vieil homme aveugle qui voulait aider le lycéen mais en a fait malgré lui un monstre.

Retour donc au présent avec les conséquences de la mort d'Earl Tubb. Aaron ne fait pas arriver à Craw County le personnage dévoilé à la fin du premier chapitre. Non ! Cet effet me rappelle la deuxième saison de Breaking Bad avec les scènes de la piscine. Elles faisaient monter la sauce tout en intriguant mais les auteurs se sont loupés sur la fin. J'espère que ça ne sera pas le cas ici.

En attendant, l'arrivée de ce personnage, Aaron nous présente plus en détails le Shérif de la contée, un homme écartelé entre son devoir de flic et les consignes du Coach. Là encore, Boss nous montre ô combien il est cruel. Je confirme donc mes critiques du précédent chapitre ; le personnage est une pourriture, je n'ai pas aucunement besoin - et encore moins l'envie - de lui trouver d'excuses. Si on part sur ce principe-là, il faudrait en trouver à son père puis au père de son père, etc. Dans le même ordre d'idée, j'arrive à comprendre le Shérif d'être resté après ce qu'il a vécu sans plus d'explications. Mais, ce n'est pas vers ça que nous emmène le scénariste. Je ne le reproche pas parce que ce chapitre vient de débuter mais, aussi, il semble que le personnage a d'autres raisons qui le poussent à être à la botte de Boss.

Au final, je trouve ça très bien que Earl Tubb soit un vecteur. Sa mort est l'excuse de faire ressortir de sombres histoires du passé des gens et de la ville, elle-même. Ainsi, les tristes événements arrivés depuis le retour de Tubb amène le Shérif à être en quête d'émancipation. Mais, il est certain qu'il va vite le regretter.

Southern Bastards est une série à ambiance. Jason Latour est l'artiste idéal pour cela. Entre la mise en scène et les couleurs, il pose cette ambiance unique. Comme d'habitude, c'est du très bon travail.

Southern-Bastards-009-CoverSouthern Bastards #9

Image Comics • "Homecoming Part 1" par Jason Aaron & Jason Latour • $3.50
Ce troisième chapitre commence fort. Personnellement, je retouve les ingrédients de la recette qui me plaisait lors du premier arc. Southern Bastards confirme tout le bien qu'on pouvait en penser.