The Mighty Blog

Spawn #260

Satan Saga Wars, entame sa deuxième partie dans laquelle Todd McFarlane et Erik Larsen mettent face à face Al Simmons et son ex-femme et ils ont pas mal de chose à se dire pointant le plus gros défaut de Spawn.

Il y a peu j'ai lu une étude de marché montrant ce qui pouvait emmener un lecteur à choisir parmi tel ou tel comicbook parmi ceux disponibles sur les étales était principalement le scénariste. Le sondage réalisé sur Twitter par Kelly Sue DeConnick va également dans ce sens. Le fait que je me sois remis à lire Spawn est bel et bien parce que Larsen rejoint l'équipe créative. Non seulement, il dessine mais il co-écrit. D'ailleurs, dans cet épisode, nous reconnaissons sa patte avec la scène de sexe entre deux attaques de démons. C'est vrai que j'ai tendance à m'intéresser aux écrits du papa de Savage Dragon parce que mois après mois, il nous offre des histoires palpitantes et il arrive toujours à se renouveler. Ce fut également le cas sur SupremeNovaAquamanSpider-Man, etc.

Renouveler est un terme qui doit faire peur à McFarlane. En effet, Spawn a début il y a près de 25 ans et nous en sommes toujours aux mêmes intrigues. Sincèrement, pendant toutes ces années, pourquoi jamais Wanda n'a dit ces choses à Al ? Tout simplement, parce que cela aurait fait avancer vers l'inconnu la série. Autant dire que l'arrivée de Larsen fout un gros coup de pied dans la fourmilière et bien plus que de mettre quelqu'un d'autre dans le costume.

Mais à part ça, l'épisode est à moitié vide. Nous avons le droit au sempiternel même combat entre Spawn et des démons. Cela fait trois épisodes que Larsen nous montre qu'il sait mettre en scène de la grosse baston. C'est chouette mais bon. En revanche, l'élaboration de l'univers, avec ses formes "inhumaines" et ses montres rampant le long des parois, est vraiment réussie.

Spawn-260-CoverSpawn #260

Image Comics • Par Todd McFarlane & Erik Larsen • $3.99
Bien que cela soit agréable à lire et que, enfin l'intrigue Spawn semble avancer, je ne suis pas certain de recommander la lecture du titre. Faut voir, si Satan Saga Wars annonce vraiment le début d'une nouvelle ère ou s'il s'agit de la poudre aux yeux.