The Mighty Blog

Spider-Man #7

Une série qui fout la patate

Miles Morales doute : doit-il rejoindre la guerre civile ? Doit-il se ranger aux côtés de Tony Stark et peut-être risquer sa vie ? Est-il certain qu'il fait bien de combattre le crime coûte que coûte comme il le fait ? Brian Michael Bendis et Nico Leon s'intéressent à toutes ces questions dans Spider-Man.

Il y a des jours où ce n'est pas la joie : problème au travail ou familiaux, galère de transports en commun, conflit puéril sur les réseaux sociaux ou je ne sais quoi. Pour vous changer le idées, pour nous fans de comics, il n'y a pas mieux qu'un bon comicbook. J'ai testé ça pour vous et, il faut le dire, Spider-Man de Bendis et Leon aide beaucoup à redonner le sourire. Non pas que la série soit drôle, même si les dialogues le sont, mais il y a une énergie et un rythme tel que cela fout la patate et m'a redonné le sourire.

Aussi, parce que Bendis monte son récit avec intelligence. La scène d'introduction fait suite aux événements de Civil War II #3 et nous comprenons de suite l'état d'esprit de Miles dans l'épisode qui suit. La rencontre avec Bombshell - aussi issue de l'univers Ultimate - n'est pas gratuite. L’échange entre la jeune fille et Miles a un sens, ils viennent à tour de rôle justifier ce qui les pousse à combattre les méchants. Entre la vision pessimiste de Bombshell sur la guerre civile et celle plutôt candide de Spider-Man, il y a un juste milieu mais Bendis arrive à laisser s'exprimer ses personnages. Et, c'est la raison pour laquelle la série fonctionne aussi bien.

Cela est aussi valable pour la scène entre les parents de Miles et celle entre sa mère et Jessica Jones (un moment très drôle de l'épisode). Cela donne fluidité au récit tel qu'on ne voit pas les pages défiler.

Nous pourrions tout de même déplorer le manque d'enjeu global sur la série mais les personnages sont tellement attachants.

Nico Leon offre des pages de toute beauté. Certes, c'est plus simple que ce que faisait Sara Pichelli sur le titre mais ça reste vraiment beau. Il y a aussi des petits soucis de raccords avec des scènes qui donnent l'impression qu'il manque une case ou que l'action aurait pu démarrer un peu avant. Mais, ce n'est pas si problématique, le potentiel de Leon est là et ses scènes d'action sont très dynamiques.

spider-man-007-coverSpider-Man #7

Marvel Comics • Par Brian Michael Bendis & Nico Leon • $3.99
Spider-Man est vraiment un titre plaisant à lire. Bendis y écrit des personnages passionnant et qui font le show - un peu trop au détriment de l'enjeu. Du coup, l'intrigue a un sens et chaque interaction entre les personnages n'est pas fait au hasard. Toujours au sommet de la pile à chaque numéro.