The Mighty Blog

Spider-Men II #5

Brian Michael Bendis et Sara Pichelli concluent la mini-série Spider-Men II qui va changer profondément Miles Morales dans les mois à venir.

Il est difficile de résumer les épisodes précédents sans en dévoiler l'intrigue et la surprise qui nous réservait Bendis. Le fait est que Peter et Miles finissent par avoir une discussion à propos du nom Spider-Man. J'avoue que j'ai du mal à imaginer que Bendis soit à l'origine des conclusions de cette histoire, surtout lorsqu'on connait les origines de la création de Miles Morales. Malgré ce qui ressemble donc à du rétro-pédalage, il fallait que la situation change sans ça, difficile de voir un personnage s'installer et évoluer.

Spider-Men II reste une lecture agréable mais qui n'est pas aussi intéressante et bien foutue qu'elle le devrait. En effet, les changements apportés sont ambitieux mais l'histoire est franchement banale. Quant à la remise en question est tout de même mise rapidement sur la table sans même qu'on comprenne vraiment ce qui a poussé nos Spider-Men à en parler.

L'épisode reste joli grâce à Sara Pichelli mais cela reste tout de même un peu léger comme argument de lecture. Il reste bien ces surprises finales et les bons dialogues de Bendis mais cela n'est pas suffisant pour faire de cette mini-série une incontournable.

Spider-Men II #5

Marvel Comics • Scénario : Brian Michael Bendis - Dessins : Sara Pichelli & Mark Bagley - Encrage : Sara Pichelli, Elisabetta D'Amico & John Dell - Couleurs : Justin Ponsor - Lettrage : Cory Petit • $3.99

La mini-série se termine mais l’intérêt était vite redescendu et c’est fort dommage parce que le final redéfinit vraiment Miles Morales, la relation entre les Spider-Men et apporte une révélation de taille sur l’univers Marvel. La promesse d’une histoire ambitieuse est donc tenue mais avec une exécution un peu mollassonne.

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs