The Mighty Blog

Star Wars #4

La série Star Wars de Jason Aaron et John Cassaday continue. Ce quatrième épisode est certes moins rythmé que les précédents mais il propose de nombreuses pistes pour les épisodes à venir.

L'équipe de la Princesses Leia a réussi à détruire la plus grande fabrique d'armes de l'Empire. Mais, Luke n'en sort pas indemne psychologiquement. En effet, il vient d'avoir son premier face à face avec l'homme qu'il pense avoir tué son père et celui qui a tué son mentor.

Aaron ralentit le rythme pour poser les personnages et les amener à se questionner sur leur place dans ce monde. Est-ce que Han Solo fait bien de continuer d'aider l'Alliance ? Est-ce que Luke est prêt à l'aider, lui ? Darth Vader est-il prêt à affronter son fils ? Le scénariste a trouvé le ton parfait pour créer un complètement intéressant aux films sans dénaturer l'oeuvre originale. On imagine parfaitement que Luke arrivera à un stade qui le fera ouvrir les yeux et lui permettra de communiquer avec son maître ou que Han finira par en avoir ras-la-casquette de la Rébellion et pensera sérieusement à partir au début de l'Episode V. Mais, Aaron ne veut pas faire qu'un simple annexe aux films, il a une histoire à raconter.

Aaron décide d'emmener à présent la série dans un lieu connu de tous : Tatooine, la planète natale de Anakin/Darth Vader et celle sur laquelle Luke a grandit. Le scénariste continue à apporter à son récit des choses connues de tous les fans mais il ne se repose pas que sur cela.

À vrai dire, il utilise la même recette qu'il a éprouvé sur Thor ou Ghost Rider, notamment. Cela consiste à prendre tout ce qui fait la force de la mythologie des personnages et d'y ajouter progressivement ses propres éléments. Aaron n'est pas le scénariste le plus subtile que je connaisse, du coup, on se retrouve avec des "easter eggs" gros comme un Zeppelin à l'instar de l'hommage à la fameuse scène "Han Solo shot first". Dans la même optique, nous retrouvons une figure connue - mais attendue - en fin d'épisode. Mais, le récit a son lot de nouveautés comme ce mystérieux personnage impitoyable qui va certainement donner du fil à retordre à nos héros.

En revanche, j'ai un peu de mal avec le choix d'emmener Dark Vader voir Jabba sans référer clairement de celle qui ouvre Darth Vader #1. Cela donne l'impression pour la première fois que la série empiète sur une autre. Et, en plus c'est redondant.

John Cassaday a un style instable sur cet épisode. Il va être au meilleur de sa forme sur certaines pages, sur d'autres, on sent qu'il fatigue. Mais, il y a une constance : les décors et les véhicules sont très réussis.

Star-Wars-004-CoverStar Wars #4

Marvel Comics • Par Jason Aaron & John Cassaday • $3.99
Moins rythmé que les précédents, cette pause est néanmoins nécessaire afin de créer les enjeux et de faire évoluer les personnages. Aaron maitrise son récit et il apporte des nouveautés. Même si le poids de la licence lui impose encore des clins d'œil incessants aux films.