The Mighty Blog

Star Wars #6

Il était une fois, dans une galaxie lointaine, une histoire écrite par Jason Aaron qui fait hurler de joie le fan que je suis de Star Wars. Vous voilà prévenu.

Darth Vader est à la recherche de celui qui a abattu l'Etoile Noire lors de la bataille de Yavin. Il envoie Bobba Fett à sa poursuite. Le mercenaire découvre rapidement qui est ce mystérieux pilote. Ainsi, il retrouve la piste de Luke dans la cachette de Ben Kenobi et l'attaque par surprise en l'aveuglant.

Je critiquais le début de la série par avoir trop de clins d'œil et de référence forcée. La surenchère était un peu lourde. Rien de vaut les parsemer afin de bien marquer le coup. Ce sixième épisode en est le parfait exemple. L'affrontement entre Bobba Fett et Luke est un de ses moments que les fans attendaient. D'un côté, Aaron montre l'ingéniosité du mercenaire, l'homme qui a pu capturer Han Solo dans l'Empire Contre-Attaque. De l'autre, le scénariste rappelle que Luke n'a pas ou peu été entrainé. Et que entre l'Episode IV et le suivant il a appris quelques trucs. Nous avons les prémices de ces changements ici.

Aaron arrive à faire exister son histoire entre les épisodes de manière crédible. Pourtant, il évite des solutions de facilité comme le prouve le personnage qui se révèle à Han et Leia en fin d'épisode. Je dirais même qu'il utilise les raccourcis faits dans la trilogie initiale pour et qu'il remplace les fils blancs par quelque chose de solide. Ainsi, la fin de épisode montre un moment de l'histoire qu'on espérait voit après les 6 films.

John Cassaday signe son dernier épisode. Cela se voit qu'il s'est dépêché de finir certaines planches optant pour certaines facilités. Ce n'est pas moche mais sur ces 6 épisodes, il a fait mieux.

Star-Wars-006-coverStar Wars #6

Marvel Comics • Par Jason Aaron & John Cassaday • $3.99
Aaron assure le show. Son histoire est très solide et montre qu'il est possible de concilier continuité et nouveautés. L'épisode réserve donc de bonnes surprises aux fans et, à chaque instant, on arrive à replacer les événements dans le contexte sans problème. Plus ça va, plus la série devient excellente.