The Mighty Blog

Star Wars #9

Depuis que Stuart Immonen a rejoint Jason Aaron sur la série Star Wars, le scénariste se sent pousser des ailes et nous balance des scènes d'action complètement dingues. Ce neuvième épisode nous en balance plein la vue.

Jason Aaron a commencé depuis quelques épisodes à introduire de nouveaux personnages et de nouveaux lieux étoffant ainsi l'univers étendu de Star Wars. Un univers qui a été remis à zéro (ou presque) depuis le mois de janvier lorsque Disney/Marvel/Lucasfilm a commencé à publier ses propres comics avec le logo Marvel Comics dessus. On sent donc que le scénariste est plus libre moins dans le clin d'œil forcé des premiers épisodes. Et autant dire que tout cela devient du grand n'importe quoi, dans le bon sens du terme.

D'un côté, nous avons Luke qui essaie de connaître les secrets pour devenir un bon Jedi. Ainsi, il se retrouve sur une planète de brigands. Il va ainsi faire face à un ennemi d'une race extra-terrestre connue mais dont on avait vu qu'un seul représentant jusque-là. L'idée est clairement d'emmener Luke a se dépasser pour qu'il arrive à mieux contrôler la force comme on l'a vu dans une grotte sur Hoth au début de L'Empire Contre-Attaque.

De l'autre côté, nous avons à faire à Han Solo qui doit faire face à sa femme (tout du moins celle qui prétend l'être) qui a décidé de récupérer de remettre la Princesse Leia à l'Empire pour toucher la prime sur sa tête. Han et Leia n'ont plus trop le choix que de se défendre contre les soldats de l'Empire. Ici, l'action est frénétique. Ça tire dans tous les sens. Les vaisseaux décollent et se poursuivent. Et c'est beau !

Enfin, l'episode se termine nous montrant que nous allons suivre une nouvelle faction de héros lors du prochain épisode et cela annonce beaucoup de fun en perspective. Là, on reconnaît la touche Jason Aaron.

C'est certainement la constante de l'épisode. Tout est magnifique et rythmé grâce aux dessins de Immonen. L'épisode commence avec une course-poursuite à pied et l'action défile de case en case avec une telle fluidité qu'on arrive au bout de l'épisode sans s'en rendre compte. Clairement, avoir un dessinateur comme Immonen est un atout majeur. Le travail de Justin Ponsor aux couleurs est incroyable également. Les effets de sabre et leurs couleurs fonctionnent à merveille. Il y a une véritable alchimie entre le dessinateur, l'encreur Wade Von Grawbadger et lui. Oui, oui, je suis fan et complètement conquis, je sais.

Star-Wars-009-CoverStar Wars #9

Marvel Comics • Par Jason Aaron & Stuart Immonen • $3.99
La série Star Wars est un très bon divertissement. Il fait toujours plaisir de lire ce genre d'histoires simples dans la lecture mais avec une telle recherche d'efficacité. Mais, selon moi, le meilleur est que Aaron se lâche complètement incluant de nouveaux personnages et des situations inédites. Il est moins dans l'hommage forcé, et c'est tant mieux.