The Mighty Blog

Starlight #2

Mark Millar continue de mettre à sa sauce l'univers de Flash Gordon. Le premier épisode de Starlight avait quelque chose d’envoûtant. C'est avec cette bonne impression que j'ai commencé à lire ce deuxième numéro.

Duke McQueen est un véritable héros dans le monde de Tantalus... Sur Terre, sa planète d'origine c'est un vieillard ordinaire qui est toujours en deuil après la mort de sa femme bien-aimée. Un jour, un vaisseau spatial de Tantalus atterrit dans son jardin.

Goran Parlov est vraiment un dessinateur que j'adore. Ça y est deux épisodes m'ont suffit pour qu'il rentre dans mon panthéon des dessinateurs à suivre. Le découpage très cinématographique qu'impose les scripts de Millar lui va à merveille. Il arrive à remplir les cases et à donner un côté presque onirique à l'intérieur de la maison de Duke McQueen. C'est aussi bien réussi que l'aménagement intérieur dans le film Là-Haut. Et d'ailleurs ce n'est pas le seul point commun qu'on peut retrouver avec le film de Pixar.

J'avoue avoir autant adoré cet épisode qu'il m'a laissé sceptique sur la suite de l'histoire. D'un côté, ça décolle tout doucement et qu'on aimerait en savoir plus sur Tantalus de notre époque. D'un autre côté, la tendresse et la passion avec lesquelles Mark Millar écrit McQueen sont envoûtantes. En tout cas, je lirai le prochain numéro avec grand plaisir.

Starlight-002-CoverStarlight #2

Image Comics • Par Mark Millar & Goran Parlov • $2.99
Clairement, l'histoire de Starlight n'avance pas rapidement mais la construction de Duke McQueen est très réussie et attachante. Du coup, malgré la faiblesse de rythme, la série fonctionne complètement. Et puis, c'est super beau à regarder.