The Mighty Blog

Starlight #5

Avant-dernier épisode de Starlight, la mini-série de Mark Millar et Goran Parlov, qui, jusque-là, a tenu toutes ses promesses. Cet épisode ne déroge pas à la règle.

Duke McQueen a été retrouvé par la rébellion qui s'apprête à libérer Tantalus du terrible Kingfishers. Sauf qu'il y a un traître parmi les rebelles.

Ne nous le cachons pas, Starlight ne brille pas par son originalité. Le but de Millar est de raconter une histoire solide et de mettre en avant ses deux protagonistes et leur relation père/fils d'adoption. Il y a toujours cette vive émotion dans la série et McQueen évolue constamment de la nostalgie vers le renouveau. Son espoir de redevenir un héros est de moins en moins dissimulé surtout lorsqu'il est face à Krish qui lui redonne le sourire.

Ne nous le cachons pas, non plus, que cette histoire marchera mieux en Trade Paperback. Il s'agit clairement d'un film plus que d'un feuilleton et la fin se fait attendre sans que pour autant on espère quelque chose de fou. Je dirais même qu'on sait déjà comment ça se terminera. Et justement, ne nous le cachons pas, Millar utilise des effets non-surprenants préférant la sécurité.

Mais, comme je l'ecrivais dans le chapeau de la critique, l'hisoitre tient ses promesses et est plaisant à lire (j'ai reellement devoré cet episode). Si vous cherchiez quelque chose de dingue, vous vous êtes trompé de BD mais ce n'est pas ce que Millar tente de faire.

Les dessins de Parlov sont extraordinaires, à la fin simple et détaillés. Les expressions des personnages sont réussies et évocatrices. Un très beau boulot et j'espère revoir le dessinateur très bientôt après l'arrêt de Starlight. Les fans de Goldorak apprécieront également l'hommage non-dissimulé du dessinateur au héros de notre enfance.

Starlight-005-CoverStarlight #5

Image Comics • Par Mark Millar & Goran Parlov • $2.99
Plus qu'un épisode qui sera certainement très bien. On a même du mal à imaginer comment cela peut être autrement. Si vous ne lisez pas la série, sachez que vous devriez être content que cela se terminera puisque Starlight sortira ainsi en TPB et sera certainement un incontournable.