The Mighty Blog

Starve #3

On revient aujourd'hui sur la série Starve, écrite par Brian Wood. Alors que les deux premiers épisodes étaient très critiques envers la société, celui-là est centré sur la relation entre le héros et sa fille.

Troisième numéro de la très bonne série de Brian Wood, dans laquelle on suit un ancien chef, Gavin Cruikshank, qui se reposait tranquillement en Asie avant d'être rappelé à ses obligations. En effet, l'émission culinaire Starve, dont il était le héros, est relaunchée, dans une version assez hardcore, et Gavin doit sortir de son anonymat afin de participer à cette émission.

Au delà de la critique sociale que Brian Wood maitrise toujours très bien, il s'intéresse énormément à ses personnages en leur construisant des personnalités très affirmées. C'est d'ailleurs le point central de cet épisode, où l'émission sert de tremplin pour montrer la relation père-fille, qui n'est pas du tout détériorée par les années de séparation.

En effet, le défi de l'émission du numéro permet d'amener un partenaire pour l'émission. Bien entendu, le défi est encore une fois très "original", mais il faut bien ça pour divertir les riches spectateurs de Starve. La critique sociale n'est toujours pas loin, tout comme les relations entre les personnages. Les dernières pages promettent un avenir compliqué pour le chef Gavin (non, je ne réécrirai pas son nom).

Côté dessin, à la différence de Tibo, je n'ai pas trouvé de problème au niveau des visages. Danijel Zezelj a certes un trait particulier, mais il colle parfaitement à l'ambiance de la série, un peu sale. Il dessine très bien les différents défis culinaires, et son découpage est très bon, très télévisuel. Et il est aidé par un certain Dave Stewart à la colorisation, donc c'est de l'excellent travail de ce côté.

starve-3-coverStarve #3

Image Comics • Par Brian Wood & Danijel Zezelj • $2.99
Troisième très bon numéro de Starve, où le côté social est mis de côté temporairement afin de nous offrir un très beau moment familial. La fin de l'épisode est très intéressante et promet des rebondissements - propres aux émissions de télé réalité (et aux comics aussi) !