The Mighty Blog

Superior Spider-Man #25

Fin de l'avant-dernier arc de Superior Spider-Man, "The Darkest Hour". Et là on se dit que Marvel a annoncé un peu trop tôt le retour de Amazing Spider-Man. En tout cas, plus aucun doute après la lecture de cet épisode, notre Araignée Supérieure vit ses derniers instants.

Otto a pu extraire le symbiote du corps de son hôte, Flash Thompson, pour l'utiliser. Sauf qu'après une altercation avec May Parker, il se retrouve pris au piège et le symbiote a pris le dessus... Faisant ressortir la part de ténèbres d'Otto. Mais les conséquences seront plus désastreuses que l'ancien Docteur Octopus semble le croire.

Dan Slott continue son intrigue et il a passé la vitesse supérieure. Ça y est, tout ce que l'auteur a construit comme un parcours de domino est prêt pour le grand spectacle. Et, à la fin de l'épisode, on sent bien que l'on vient de lire la pichenette qui lance la machine.

Slott a très bien monté cet épisode. Il y a un rythme maintenu et haletant. Le scénariste arrive à faire sentir l'urgence et la tension de la situation. Même dans les scènes avec l'armée des gobelins. La menace est réelle pour les héros. Et puis le retour "à la normale" est excellent. Slott maitrise sa création, c'est indéniable.

L'utilisation du symbiote semble gratuite et facile en apparence mais elle est plus subtile que ça. En effet, on aurait pu croire ou s'attendre à un autre rapport entre Otto et le symbiote qu'un simple affrontement bourrin en plein New-York. Sans trop révéler ce qui se passe dans cet épisode, cela permet à Slott d'amener la scène finale où l'on comprend que la cupidité d'Otto pourrait bien l'emmener à sa perte...

Là où Slott mise (encore) juste c'est dans l'écriture des Avengers. Bien qu'il ait réduit au minimum syndical l’équipe de héros (en utilisant les figures emblématiques sauf Captain Marvel), on a l'impression de lire une aventure bien ancrée dans le Marvel Universe. On fait référence aux événements passés de longue date ou celles plus récemment. Et puis pour Tony Stark, Slott n'essaie pas de Robert Downey-fier le personnage. On a ici bel et bien le membre fondateur des Illuminati, celui de Civil War.

Il s'agit donc un épisode plaisant à lire et qui est aidé par les dessins Humberto Ramos qui est plutôt en forme.

Superior-Spider-Man-025-CoverSuperior Spider-Man #25

Marvel Comics • "The Darkest Hour" Par Dan Slott & Humberto Ramos • $3.99
La tension est à son comble. Le rythme est frénétique. Et Slott tient son lecteur en haleine. Tout est réussi. On n'a plus qu'une seule envie c'est de lire la suite. Là. Maintenant.