The Mighty Blog

Superior Spider-Man #32

Il est de retour ! Spock, ou Docteur Octopus pour les intimes, réapparaît le temps d'un prologue à Spider-Verse, l'event gigantesque qui rassemblera TOUS les Spider-Men jamais crées ! Face à un tueur inter-dimensionnel implacable, que peut faire Octavius, hormis être le plus intelligent ?

Si comme moi vous aviez vu la série Superior Spider-Man finir avec un brin de tristesse, rassurez-vous, Dan Slott avait pensé à tout. Le scénariste planifie ses scénarios des années en avance, et on voit dès le numéro 19 de la série une possibilité : Octavius disparaît dans l'explosion d'un laboratoire temporel, pour réapparaître 24 heures plus tard. Entre temps, personne ne sait où il est allé. C'est ce que Slott et Christos Gage racontent dans ce numéro qui sert de prologue à Spider-Verse.

Petit rappel pour les absents, l'event mettra en scène TOUS les Spideys (en tous cas d'après Slott) qui se feront massacrer par Morlun, bien décidé à en finir avec eux. Du coup, dès ce prologue, on voit énormément de versions du héros, plus ou moins connues, mais toujours sous le coup d'une menace implacable. En plus d'un ennemi bien impressionnant, le numéro est génial dans son écriture du Superior Spider-Man, qui nous avait franchement manqué.
Entre l'arrogance insupportable du personnage, son esprit malsain, et son intelligence, Spock est toujours le même homme détestable, mais pourtant attachant. Certains petits détails, apparemment insignifiants, développent son caractère (l'hologramme, tellement attachant!), et poursuivent son parcours. Si vous aviez aimé ENFIN voir un héros qui pense plus loin que les 5 prochaines minutes, vous allez adorer. Il est très classe, beaucoup plus intelligent que d'autres, et son rôle dans l'event pourrait bien s'avérer plus intéressant que prévu. Mieux encore, je me prends à espérer qu'il ait sa propre série en parallèle d'Amazing, pour enfin avoir une vraie confrontation entre les deux...

Le numéro est du coup très bien écrit, à plus d'un titre. Il met tout d'abord les (nombreux!) protagonistes en place pour Spider-Verse, et rend la menace convaincante. L'action est incessante, le rythme dingue, et alors que je m'attendais à voir une seule époque, les deux auteurs nous emmènent en 20 pages dans différents univers, et n'arrêtent jamais l'action.

Pour couronner le tout, Giuseppe Camuncoli a eu le temps de se reposer après le rythme infernal des derniers Superior, et a pris son temps pour livrer des pages magnifiques. Elles sont riches, ultra détaillées, l'action est partout, et débordent de bonnes idées. La colorisation et l'encrage subliment le tout, pour une des meilleures prestations de l'artiste. Le ''back-up'' du numéro est dessiné par Adam Kubert lui-même, mais est un cran en dessous de ce dont l'artiste est capable. Sa mise en page et les points de vue qu'il adopte sont toujours géniaux, mais l'ensemble n'est pas au niveau de ce dont il est capable. Vu le pitch du back-up en lui-même on ne lui en veut pas, mais il est capable de bien mieux.

Superior Spider-Man 032 (2014) (Digital) (Darkness-Empire) 001Superior Spider-Man #32

Marvel Comics • Par Dan Slott, Christos Gage, et Giuseppe Camuncoli • $3.99

Départ réussi pour Spider-Verse. Spock est de retour pour notre plus grand plaisir, et tous les ingrédients d'un excellent event sont là : un casting absolument dingue, une menace implacable, et des morts en pagaille. Vivement octobre !