The Mighty Blog

Superman #1

Ce premier numéro de la nouvelle série Superman commence plus ou moins là où The Man of Steel se terminait. En effet, Brian Michael Bendis va développer dans ce titre l'histoire autour de la famille de Clark Kent ainsi que celle sur Krypton.

Je ne dévoilerai pas l'intrigue de The Man of Steel afin de préserver les lecteurs et les lectrices de V.F. mais sachez tout de même que Lois et Jon ne sont plus sur Terre et qu'un nouvel ennemi a fait son apparition. C'est très clairement le premier événement qui préoccupe Superman alors qu'il doit aussi sauver la Terre de divers menaces. Mais, cela ne l'empêche pas de scruter l'espace dans son temps libre. Même s'il en est conscient, cela revient à chercher une aiguille dans une botte de foin.

Il y a plusieurs choses qui me plaisent au-delà de l'histoire. D'abord, j'apprécie la caractérisation de Superman autant sa volonté d'aider les gens que sa détermination. Il a un côté "super-héros parfait" ou boyscout comme diraient certains mais la situation le met à mal et montre que l'homme n'est pas aussi parfait. Ensuite, Bendis fait un petit tour d'horizon de l'univers DC en laissant s'exprimer certains personnages. Martian Manhunter est clairement mis en avant même si caractérisation est un étrange. Pourtant, le scénariste met le doigt sur quelque chose d'intéressant : le fait que J'onn J'onzz n'ait jamais évoqué - ou jamais accepté le fait - qu'il a un point commun avec Superman. Je pense que Bendis essaie de montrer la différence entre les deux personnages dans le sens où Clark a grandit sur Terre et sa manière de voir les choses est dictée par son éducation ici alors que le dernier martien a une autre manière de voir les choses. Ce qui est bien c'est que personne ne se juge.

La dernière chose qui me plaît niveau histoire est que Bendis utilise la voix off de Superman ce qui nous offre une histoire intimiste malgré le fait que le héros traverse l'univers et affronte de nombreuses menaces en peu de pages. Je parlais de la caractérisation du personnage mais l'utilisation de cette technique narrative n'est pas utilisée pour cela, elle pose surtout une ambiance, elle nous invite dans la tête du personnage afin d'avoir de l'empathie tout en désacralisant l'aspect Dieu moderne que nous avons eu de manière abusée ces dernières années.

Ivan Reis revient auprès de Bendis pour illustrer la série, ce qui est une très bonne nouvelle : sa narration est efficace, il s'amuse avec le gimmick que Bendis impose dans l'épisode, le tout est très dynamique et les combats que mènent l'Homme d'Acier sont titanesques. Très clairement, il est le dessinateur qu'il fallait pour Superman.

Superman #1

DC Comics • "The Unity Saga" Part 1 • Scénario : Brian Michael Bendis - Dessins : Ivan Reis - Encrage : Joe Prado - Couleurs : Alex Sinclair - Lettrage : Josh Reed • $3.99

D’un point de vue personnel, j’ai vraiment été déçu de voir partir Bendis de chez Marvel – j’aurais aimé le voir écrire Jessica Jones jusqu’à la fin des temps, mais j’avoue que sa vision de Superman me plaît énormément. Il semble avoir retrouvé une nouvelle énergie qui le motive à raconter de nouvelles choses en utilisant d’autres méthodes narratives. Si The Man of Steel n’était qu’un prémisse, il s’avère que ce premier numéro de Superman est aboutissement. J’ai hâte de lire la suite.