The Mighty Blog

Superman #1

Comme son compère Batman, Superman débute également Rebirth cette semaine. Peter J. Tomasi et Patrick Gleason se retrouvent sur cette série qui nous parle de la paternité de l'Homme de Fer. Nous sommes donc en confiance... normalement...

J'ai failli arrêter la lecture en cours de route tellement j'ai été énervé. Mais avant d'expliquer pourquoi je tiens à rappeler que Tomasi et Gleason ont travaillé ensemble sur Batman and Robin, série sur laquelle ils traitaient avec grande justesse de la paternité de Batman. La série était tantôt fun tantôt épique mais, surtout, pleine d'émotions.

Nous retrouvons quelque peu cela dans cet épisode. Mais, il y a plusieurs choses qui me gênent : la représentation de Superman comme père sévère et grognon, le caractère de Jonathan Kent (le fils de Clark et Lois) oscillant entre gamin débile et emokid et, l'absence de la mère dans l'éducation du fils. Lois ne fait qu'à manger dans l'épisode. Voilà...

Mais, là où j'ai failli arrêter est plus tard lorsqu'une jeune voisine qui a vu Jonathan utiliser ses pouvoirs vient chez les Kent - qui s'appellent Smith maintenant pour être discrets, Lois voit de suite en elle la petite-copine de son fils. Bah, oui, vous savez Clark Kent et Lois Lane ne peuvent qu'engendrer un fils hétérosexuel. Ça ne peut pas être autrement, évidemment !

Je ne veux pas faire de scandale, ni même vous demander de boycotter le titre (chose que je ferai pas) mais j'ai trouvé ce moment gênant. A l'heure où la diversité et l'intention proclamée des éditeurs à éviter ce genre de clichés, Tomasi ne les évite pas.

Bon, cela passerait si Tomasi et Gleason donnaient l'impression d'avoir quelque chose à raconter qui en vaille la peine. Ce n'est pas le cas... peut-être, comme sur la série Batman de Tom King, cela deviendra intéressant au prochain épisode. Laissons aux auteurs le bénéfice du doute. La crainte que j'ai, c'est qu'en excluant Lois comme il le fait dans cet épisode et avec une telle représentation de Superman aux yeux de son fils, que Tomasi et Gleason nous répètent les mêmes choses que sur Batman and Robin. Bon, vu le niveau de cet épisode, ça pourrait presque sauver la série si elle se dirige vers cette direction... mais c'est complètement à côté du personnage et de ce qu'il est.

Au moins, niveau dessins, nous sommes ravis. Gleason offre des pages de toute beauté. Même Lois aux fourneaux est bien réussie.

superman-001-coverSuperman #1

DC Comics • Par Peter J. Tomais & Patrick Gleason  • $2.99
Premier épisode assez détestable... J'attendais bien mieux de Tomasi écrivant ce Superman et sa petite famille. Forcément, je laisserai le bénéfice du doute aux auteurs et je m'intéresserai aux prochains épisodes... Mais, ça commence très mal.