The Mighty Blog

Superman Rebirth #1

Avec le nouveau statu-quo de Superman dans Rebirth, DC Comics a su me donner envie de relire Superman. Surtout que Peter J. Tomasi est aux commandes et que les éléments qu'il a en mains ont tout pour plaire. Superman Rebirth devait donc confirmer cela... c'est raté.

Pour faire simple, Superman Rebirth est un numéro 0 faisant le lien entre Superman #52 et le premier numéro de la prochaine série. En gros, Lana Lang fait faire le tour du petit monde de Superman à un inconnu qui porte le costume de Superman. Oui, parce que ce dernier est plus âgé que le Clark qu'elle connaissait et il a une barbe, elle ne le reconnait pas. Tout l'épisode, repose sur le fait qu'elle ne reconnaisse pas le mec devant elle, à tel point que le lecteur peut douter sur l'identité du personnage.

Mais ne vous trompez pas, il s'agit bel et bien de Superman, pas SON Superman mais Superman, le même un peu plus âgé et avec une barbe. Du coup, en ne comprenant pas cet état de fait, je ne suis pas rentré dans l'épisode trouvant chaque situation plus débile les unes que les autres. Ou alors Lana est vraiment idiote à ne pas comprendre que cet homme qui a la carrure de Superman, le logo de Superman, qui connait des détails très intimes sur Superman et qui peut ouvrir la porte de la forteresse de solitude de Superman est en réalité Superman.

Sinon, le but du numéro est de montrer que les événements de Superman #52 sont irrévocables. Mais si cela devait nous donner envie de lire le prochain épisode de Action Comics et de Superman, c'est plutôt raté. Superman m'y a paru antipathique malgré tout ce qu'il dit à Lana. Peut-être que Doug Manhke n'aide pas à le rendre sympathique. Le dessinateur nous offrant le pire travail que j'ai pu voir de lui. Je ne suis déjà pas un grand fan de son trait mais, là, c'est franchement raté.

superman-rebirth-001-coverSuperman Rebirth #1

DC Comics • Par Peter J. Tomasi & Doug Manhke • $2.99
Je pense que je vais arrêter de lire les épisodes "Rebirth", tour à tour, ils me démotivent à lire la suite. Je suis conscient qu'il s'agit d'épisodes de commande, du coup, je préférerai juger les séries avec leur premier numéro. En espérant que ça ne soit pas aussi débile que cet épisode.