The Mighty Blog

The Black Monday Murders #4

Le meilleur travail de Hickman à ce jour ?

Jonathan Hickman et Tomm Cocker finissent (apparemment) leur série The Black Monday Murders, en tout cas, ils terminent un cycle avec ce quatrième épisode qui apporte les réponses concernant le meurtre du fils Rothschild.

Avec The Black Monday Murders, Hickman réinvente le monde des finances en y incorporant de la magie noire, des sacrifices et des personnages au langage indéfini. Tout tourne autour de la famille Rothschild qui contrôle le monde grâce à des pouvoirs démoniaques. L'épisode focalise cette fois sur Grigoria Rothschild, seule héritière du pouvoir de son grand-père, l'un des fondateurs de la Caina, le cercle de personnes qui régissent grâce à leurs pouvoirs le monde des finances. La jeune femme - et Abby - apparaissent depuis le début de la série mais Hickman ne s'intéresse qu'à elle maintenant afin de répondre aux nombreuses interrogations.

Sans tout le background des derniers épisodes, celui-ci aurait paru moins solennel. Le scénariste a pris de nombreux détours pour présenter tout un système et montrer comment les héritiers Rothschild, que ça soit Grigoria, son défunt frère jumeau Daniel mais aussi leur père, ont été des grains de sable dans le mécanisme qu'est la Caina. Hickman fait ça de manière très maligne, il utilise clairement le schéma du héros aux mille visages de Joseph Campbell pour déconstruire tout ce système qui, pourtant, profite au "héros" de l'histoire.

L'autre force du récit sont les personnages haut en couleur. Alors qu'il était difficile de savoir qui était qui au début de la série, nous arrivons à les discerner maintenant. La scène d'enfance de Grigoria avec son grand-père est tout simplement incroyable. Rothschild donne des frissons dans le dos alors qu'il ne fait que parler à sa petite-fille dans un jardin. Il y a d'autres scènes marquantes et tout aussi prenantes.

L'histoire est entrecoupée d'extraits du journal intime d'un autre protagoniste, Wynn, ce qui permet à Hickman d'étoffer son univers.

Je ne sais pas si une suite est prévue à The Black Monday Murders. J'ai cherché l'information, je n'ai rien lu dessus. Il est tout à fait possible que l'histoire s'arrête là tout comme on peut s'attendre à une suite. J'avoue que j'aimerais bien replonger dans ce monde pendant un arc ou deux. En plus, cela permettait de retrouver les dessins de Tomm Cocker qui sont magnifiques. Il sait jouer avec les cadrages, les ombres. Il donne de la personnalité à ses protagonistes.

The Black Monday Murders #4

Image Comics • Par Jonathan Hickman & Tomm Cocker • $4.99
The Black Monday Murders est une œuvre unique. Intelligemment réalisée, elle propose une intrigue complexe dans laquelle nous plongeons afin d'y trouver les réponses aux interrogations qu'elle pose. L'une des meilleures choses que j'ai lue cette année.