The Mighty Blog

The Black Monday Murders #5

C'est avec du retard que nous nous intéressons au début du second arc de la série de Jonathan Hickman et Tomm Coker, The Black Monday Murders, qui mélange enquête policière, crise financière et magie noire.

Comment expliquer clairement The Black Monday Murders ? Tout commence avec le meurtre de Daniel Rothschild, l'un des hommes les plus fortunés du monde. Il fait parti d'un cercle très fermé de personnes riches qui sont arrivés à dominer l'économie mondiale grâce à la magie noire et sa mort est en train de mettre à jour ce complot mystique. C'est le détective du NYPD, Theodore Dumas qui est en charge de l'affaire et plus il découvre de choses moins il en croit ses yeux. Pendant ce temps-là, Ria Rothschild, la sœur jumelle de Daniel, reprend les rennes des affaires de sa famille mais, elle compte ses ennemis parmi les membres du cercle fermé et les hommes de confiance manquent cruellement.

L'épisode est divisé en deux parties distinctes. La première s'intéresse à Theo Dumas qui interroge un expert en économie sur la véritable nature des pouvoirs du cercle de femmes et d'hommes fortunés. Nous en apprenons donc plus sur l'origine de ce cercle fermé grâce à l'alternance entre le tête à tête et des scènes qui se sont déroulées en 1973. Le travail de Hickman est très poussé dans le sens où il reprend des écrits de la Bible et leur donne un autre sens, tout comme il détourne certains événements historiques pour en faire des événements essentiels à la construction de la Troika.

La seconde partie d'intéresse à Gregoria 'Ria' Rotschild qui cherche des alliés. Cette partie débute avec la compagne de Ria qui trouve le journal intime de Daniel et qui commence sa lecture. L'action se retrouve alors coupée par moments par des extraits du journal du défunt nous parlant d'un homme que nous découvrons dans ces pages. Oui, il a un rôle à jouer dans l'histoire mais Hickman nous montre qu'il ne sera peut-être pas aussi solide que Ria l'espère. Cette partie est très réussie grâce à ce rythme et la mise en scène toujours très réussie.

Tomm Coker est un artiste très talentueux qui avait déjà sublimé la mini-série Daredevil Noir. Ici, sa mise en page est très stricte afin de créer une narration très réussie. Mais son plus grand talent est le langage corporel de ses personnages. On voit bien que l'ancien garde du corps de Daniel est gêné par les questions que lui pose Gregoria. De même, une page sans aucun dialogue est parfaitement compréhensible et, surtout, très agréable à regarder.

The Black Monday Murders #5

Image Comics • Par Jonathan Hickman & Tomm Coker • $3.99
Tout est remarquable dans cette série : le scénario, les dialogues, le travail de construction et les dessins.