The Mighty Blog

The Flash Rebirth #1

Parmi la deuxième fournée de numéro Rebirth, on trouve The Flash, avec une toute nouvelle équipe créative. Le bolide écarlate souhaite ici la bienvenue à Joshua Williamson, dernièrement en vue chez Image Comics, et à Carmine Di Giandomenico (All-New X-Factor, Punisher Warzone). Ils ont la dure tache de relever un peu le niveau, après un enchaînement de runs pas forcement remarquables.

Numéro 1 oblige, la scène d'introduction nous rappelle l'histoire de Barry Allen, pas vraiment discrètement, mais c'est au moins efficace. Williamson nous introduit donc assez rapidement la vie de Barry Allen, avec comme élément central sa mère, et la façon dont c'est lié au meurtre sur lequel il enquête. Malheureusement, l'investigation passe vite au second plan et sert en fait à balancer TOUTE la vie d'Allen au lecteur, en toute simplicité. Pas vraiment subtil.

Suite à cette ça, on a le gros plat de résistance de l'épisode : une redite de DC Universe Rebirth #1. Donc c'est plutôt sympa sur le fond, mais ça manque un peu d'originalité et, surtout, de spontanéité. Cependant, ça permet de bien introduire et le personnage et de rappeler quelles sont les problématiques en jeu. Par contre, la fin de l'épisode et sa rencontre avec Batman sont plutôt chouettes puisque le duo est amené à travailler de nouveau ensemble. Que la série Flash soit tant lié à l'univers DC est vraiment une bonne nouvelle, et j'ai un peu hâte de savoir comment cela va s'effectuer.

Car oui, j'ai beau râlé contre la série, mon ressenti reste positif. Déjà, parce que vu que l'introduction est faite, on va pouvoir passer à autre chose. Et que Carmino Di Giandomenico a déjà une empreinte assez forte sur la série. On l'avait vu à son aise sur All-New X-Factor, il confirme ici tout le bien qu'on pense de lui. Son trait est dynamique, il retransmet bien la vitesse de Flash (ce qui est mine de rien assez important) et ses cadrages sont réussis, ce qui rend la lecture très agréable. On le sait capable de dessiner beaucoup de numéros à l'année, c'est une excellente nouvelle pour nous! Surtout que son duo avec Ivan Plascensia fonctionne bien, le coloriste donnant une ambiance agréable à ce numéro.

the-flash-rebirth-01-coverThe Flash Rebirth #1

DC Comics • Par Joshua Williamson & Carmine Di Giandomenico • 2.99
Numéro mitigé car rien de très nouveau pour dans l'histoire, mais The Flash est prometteur. Le style de Joshua Williamson est plutôt agréable à lire, et une fois débarassé de l'immense fardeau qu'est le cahier des charges de DC, j'espère qu'il donnera de superbes pages à dessiner à Carmine Di Giandomenico, excellent sur ce numéro.