The Mighty Blog

The Goddamned #1

Jason Aaron et R.M. Guera, les deux créateurs de la série Scalped, se retrouvent pour un nouvelle création, cette fois chez Image Comics. The Goddamned nous dévoile un visage inconnu de la Bible avec l'un de ses protagonistes devenu un paria.

J'ai longuement hésité à lire cette nouvelle série de Aaron et Guera. Non pas par méfiance envers ses créateurs, vu leur travail sur Scalped, je ne pouvais qu'être impatient de revoir une collaboration entre eux. Non, mon problème vient du thème abordé. Étant athée jusqu'au bout des ongles, j'ai une certaine appréhension lorsque le thème d'une BD est biblique. Par exemple, je ne viendrait pas à lire The Covenant de Rob Liefeld (et pour d'autres raisons très évidentes). Le thème de la religion utilisé soit comme une histoire mythologique soit comme support ne me gêne nullement. Je suis un grand fan de Preacher, par exemple. En revanche, lorsque Aaron évoque la religion, je suis pris d'un certain malaise ne sachant pas si c'est par conviction ou par envie. Clairement, il ne s'agit jamais d'une critique acerbe. Du coup, l'idée de le voir prendre les personnages de la Bible pour en faire une histoire me dérange.

Mais, mon intérêt pour Scalped a fait penché la balance et, pour le moment, je ne regrette pas d'avoir laissé sa chance à Goddamned. Je me faisais peut-être bien une fausse idée. Aaron utilisé bel et bien la mythologie en tant que tel pour créer son histoire et il prend déjà quelques libertés. Par exemple, Noa n'est pas un bel homme caucasien aux allures de sage comme on peut le représenter ailleurs.

L'histoire nous envoie dans un monde sauvage dans lequel débarque comme par magie un homme nu mais capable de fracasser la tête d'une tribu qui fait le mal autour d'elle. Cet homme n'est nul autre que l'homme qui a créé le meurtre, Caïn, et que Dieu a bani de Terre.

L'ambiance est unique : à la fois oppressante, mystérieuse et passionnante. Caïn avance dans le désert, voit la tribu et les abat tous un à un, cela devant un lecteur qui se demande ce qu'il se passe. Tout cela avec les magnifiques dessins de R.M. Guera. Son style et ses couleurs me font immanquablement penser au travail d'André Chéret sur Rahan, Enfant des Âges Farouches. Pour être on ne peut plus clair, il s'agit bel et bien d'un compliment.

The Goddamned 001-CoverThe Goddamned #1

Image Comics • "The Mark of Cain" par Jason Aaron & R.M. Guera • $3.50
Ce premier épisode a tout d'un futur classique. L'ambiance autant au niveau de l'histoire qu'à celui des dessins donne envie de se lancer dans l'aventure de Caïn. En espérant que le livre ne devienne pas un de propagande catholique, ce qui me forcerait à arrêter de suivre.