The Mighty Blog

The Green Lantern #4

La chute de Hal Jordan

Grant Morrison et Liam Sharp dynamitent ensemble l'univers de Hal Jordan dans la série The Green Lantern en nous emmenant dans des contrées étranges et, surtout, en mettant le héros dans une situation très inconfortable.

Vous n'êtes pas sans savoir que j'apprécie beaucoup cette série depuis que Morrison et Sharp en ont repris les rennes. Il faut dire que le duo créatif est bien déterminé de ne pas répéter ce qui a été fait avant et à éviter de faire tourner leur histoire autour des sempiternelles guerres entre Lantern Corps. Le fait de lire quelque d'original est vraiment plaisant et je ne cesserai de le répéter.

Ce qui est original dans cette quatrième histoire est sa forme qui n'a pas une temporalité linéaire. C'est au début déroutant, d'autant plus que nous pensons que les actions de Hal Jordan dans le précédent épisode n'ont aucune conséquence. Sauf qu'il n'en est rien : Morrison opte pour nous emmener dans une aventure grandiose dès les premières pages. Sauf que le fil rouge du run n'est pas oublié, il arrive au moment venu afin de permettre au lectorat de remettre les morceaux dans le bon ordre. La structure n'est pas forcément évidente à appréhender - surtout que les passages d'une temporalité à l'autre peuvent être abruptes - mais ce n'est pas non plus incompréhensible.

Morrison introduit ainsi une nouvelle menace qui représente à s'y méprendre à ce qui arrive à Hal Jordan, un personnage capable de manger les étoiles et qui crée à la place un grand vide sombre provoquant une chute infinie à tout objet qui est absorbé. Graphiquement, l'effet est vraiment somptueux grâce à l'imagination sans faille de Liam Sharp mais aussi aux couleurs de Steve Oliff qui donnent une texture très particulière à ce nuage dévoreur de lumière. Il se détache complètement du reste avec un aspect aérographe assez peu utilisé habituellement dans les comics.

Il y a vraiment beaucoup de richesse et de couches à éplucher en un seul épisode de The Green Lantern à tel point qu'après trois lectures de cet épisode, j'arrive à chaque fois à y découvrir de nouvelles choses. C'est clairement pour cela que j'adore cette série.

The Green Lantern {4

"The Cosmic Vampire's Beautiful Daughter"

DC Comics • Scénario : Grant Morrison - Dessins : Liam Sharp - Couleurs : Steve Oliff - Lettrage : Tom Orzechowski • $3.99

The Green Lantern est, selon moi, un titre incontournable avec une patte graphique hors-norme, une histoire globale intéressante et une mise en forme complètement dingue.