The Mighty Blog

The Multiversity #1

Cela fait des années que Grant Morrison cogite The Multiversity. Depuis la fin de la série hebdomadaire 52, mais est-ce que cela a un sens dans le nouvel univers DC ? Ce premier épisode ne répond pas à la question mais apporte une certitude : c'est intriguant.

Nix Uatan est le dernier des Monitors. Il réunit des héros des différentes Terres dans la Maison des Héros afin de combattre une menace interdimensionnelle.

On retrouve en ce premier épisode de The Multiversity tout ce qui a été fait en mieux dans les histoires de multivers. On pense forcément à Crisis On Infinite Earths (dont on fêtera bientôt les 30 ans) mais aussi au Captain Britain d'Alan Moore ou aux Exiles et New Avengers de chez Marvel. Mais, c'est vrai que cette histoire a un impact plus fort ici puisque cette notion de Multivers fait parti de l'ADN de DC.

Ici, le scénariste et le dessinateur, Ivan Reis - dont le talent n'est plus a démontré, se lâchent complètement pour offrir aux lecteurs de nombreux clins d’œil et de possibilités. Ainsi en plus de voir une Terre version "black" avec nos héros préférés de chez DC, on (re)découvre la version lapin élastique de Superman et on croise le pastiche de Savage Dragon et celle des Avengers.

Pour le moment, le tout est un joyeux bordel orchestré par Grant Morrison qui n'hésite pas à franchir le 4ème mur afin de s'adresser directement au lecteur. On avait déjà vu ça sur son run sur Animal Man et on espère ainsi que The Multiversity aura la même qualité. En tout cas, ce premier épisode est séduisant et est une invitation à lire la suite.

Ivan Reis doit faire face au problème du Multivers. On reconnaît qu'il a été influencé par (hommage à ?) George Perez mais il ne perd aucunement ses moyens. À l'époque durant laquelle il dessinait Justice League, je ne cessais de dire que son trait devenait de plus en plus solide et il le démontre ici.

The-Multiversity-001-CoverThe Multiversity #1

DC Comics • "House of Heroes" par Grant Morrison & Ivan Reis • $3.99
The Multiversity est étrange et intriguant mais on ressent un certain enthousiasme après sa lecture. On ne sait pas quoi en attendre exactement pourtant on reviendra voir les aventures de Captain Carrot et compagnie face à la destruction du Multivers.