The Mighty Blog

The Multiversity: Thunderworld Adventures #1

The Multiversity de Grant Morrison continue avec sa série de one-shots qui explore l'ADN même de DC Comics. Visitant les différentes Terres qui forment le multivers de l'éditeur, The Multiversity: Thunderworld Adventures explore Earth-5, l'univers de Fawcett Comics.

Cet épisode a, pour moi, une saveur particulière puisque je suis un fan de l'univers de Captain Marvel (que l'on connait sous le nom de Shazam dans les New 52). Je lis régulièrement les épisodes publiés à l'époque par Fawcett Comics[1].

C'est donc avec un réel plaisir que j'ai lu cet épisode de The Multiversity. Surtout que je attendais de la part de Grant Morrison de nous concocter un hommage digne de ce nom. Et, il le fait en impliquant la quasi-totalité des personnages de l'univers. Ainsi, on retrouve Captain Marvel, Mary Marvel, Captain Marvel Jr, Shazam, Sivana et ses enfants, etc.

Cet épisode de The Multiversity est peut-être le plus évident à comprendre. En effet, Morrison pose sa trame scénaristique autour du thème principal de l'ensemble de séries. Il laisse ainsi transparaître de manière évidente ce que le lecteur sait déjà. À l'instar des autres one-shots, celui-ci reste facile d'accès en tant que tel et il ne faut pas avoir lu tout le reste pour comprendre le récit.

En effet, l'intrigue a un début et une fin et cela aurait pu être une vraie histoire de Captain Marvel. Sivana, l'un des pires ennemis du super-héros de Fawcett City, a trouvé le Roche de l'Éternité où vit le sorcier Shazam. Il arrive à percer le secret des pouvoirs de Shazam en créant un 8ème jour ce qui fait un sacré bordel.

Certains éléments de ce récit font avancer l'intrigue. Par exemple, Morrison perce le 4ème mur en début d'épisode avec le sorcier Shazam qui s'adresse au lecteur. Sauf que dans The Multiversity, le lecteur peut être aussi un autre personnage du Multivers DC qui lit la BD. On voit également Sivana utiliser comme référence les comics The Multiversity déjà parus ce qui lui donne accès aux autres versions de lui-même dans le Multivers montrant ainsi d'autres facettes du Comic-Dom que celui du Golden Age représenté dans ce numéro.

Cameron Stewart est un dessinateur bien trop rare. Il a signé il y a peu un épisode de Advendures of Superman - la série numérique consacrée à l'Homme de fer - sur lequel il excellait. Ici, c'est la même chose. Il a un trait moderne mais arrive à retranscrire l'essence des comics rétro. De plus, il y a certaines pages qui sont magnifiques - je pense notamment à celle avec les métros flottants. Steve Wands, au lettrage, fait également un travail excellent avec des phylactères qui peuvent se déformer pour suivre le mouvement de l'action. Du très beau travail.

The-Multiversity-Thunderworld-Adventures-001-CoverThe Multiversity: Thunderworld Adventures #1

DC Comics • "Captain Marvel and the Day That Never Was!" par Grant Morrison & Cameron Stewart • $4.99
Cet épisode de The Multiversity n'est peut-être pas le meilleur - le niveau des séries est très élevé - mais il procure un plaisir de lecture instantané. Morrison réalise un bel hommage à l'univers de Fawcett Comics et le scénariste arrive à nous faire regretter la direction prise pour le personnage au sein des New 52.

[1] Ces épisodes sont tombés dans le domaine public depuis et sont lisibles légalement à cette adresse[^]