The Mighty Blog

The United States of Murder Inc. #4

L'uchronie de Brian Michael Bendis et Michael Avon Oeming continue. Valentine Gallo et Jagger Rose, deux personnages que tout oppose, doivent collaborer dans un monde contrôlé par la Mafia et c'est passionnant.

Valentine et Jagger sont suivis de prêt par la Mafia dans leur enquête forcée pour s'innocenter du meurtre d'un sénateur. Mais voilà que la CIA s'en mêle.

United States of Murder Inc. est comme les meilleurs films autour de machinations, les héros sont mis à mal et poursuivis constamment mais tout ne semble pas perdu. Mais l'échappatoire semble être encore loin.

Si l'histoire marche, c'est également à cause du contexte. Le pays est contrôlé en partie par des familles mafieuses qui ne se font pas confiance. Bendis joue avec une paranoïa omniprésente et des rivalités pas encore dévoilées pour donner plus de saveur à son intrigue. D'ailleurs, tout cet épisode ne repose que sur cette manière dont les familles ne se font pas confiances. Et, comme le prouve la scène avec la mère de Valentine, d'autres factions ne font pas confiance aux familles et à leurs membres.

Enfin, on continue à suivre la collaboration entre Valentine et Jagger, et cela fait des étincelles. Entre eux, bien évidemment, mais pas que ! En tout cas, comparé au cynisme de Jagger, Valentine parait bien idéaliste. On découvre aussi les méthodes de la jeune femme qui colle bien à sa personnalité. En tout cas, sur une situation convenue, elle arrive à étonner.

Oeming n'a pas que des fans. Je peux le comprendre. Moi, j'aime beaucoup. Toujours aidé par Taki Soma, il arrive à donner le bon ton graphique à la série. Les scènes de fusillades ont de la personnalité et puis, dans cet épisode deux scènes arriveront à vous surprendre. C'est efficace, il n'y a pas à dire.

The United States of Murder Inc. 004-000The United States Of Murder Inc. #4

Marvel Icon • Par Brian Michael Bendis & Michael Avon Oeming • $3.99
La série est toujours aussi captivante. On ne connait toujours pas les réels enjeux de l'intrigue mais Bendis arrive à doser les informations pour créer un univers cohérent. En plus, notre duo de héros fonctionne très bien et c'est beau à regarder. Que demander de plus à part un cinquième épisode ?