The Mighty Blog

The Walking Dead #156

The Walking Dead continue d'étendre son univers avec les Whisperers, qui sont rejoints par un méchant bien connu de la série... Robert Kirkman et Charlie Adlard bouleversent encore une fois l'intrigue, et on se régale ! Attention, on spoil la VF !

Depuis longtemps maintenant, les zombies ne sont plus du tout la menace principale de la série. Après Negan et ses Sauveurs, Robert Kirkman a introduit une nouvelle menace bien plus malsaine, les Whisperers, un groupe qui enfile la peau des morts pour vivre comme des animaux. La société est morte, et selon eux, elle n'a toujours été qu'une vaste illusion. Si on peut regretter le manque d'origines de ce groupe, qui pourrait être intéressant si leurs motivations étaient plus développées, on découvre finalement ici comment fonctionne ce groupe.

On laisse donc de côté les différents groupes de survivants, pour suivre Negan et ses tentatives pour rejoindre les Whisperers. Kirkman se fait plaisir, et nous fait plaisir dans ce numéro, en sortant le Negan des grands jours, celui qui était laissé de côté depuis pas mal de numéro. Au programme, toujours une dose de vulgarité qui laisse rêveur, de la violence, et un personnage ultra vicieux, mais pas que.

Il ne se passe pas grand chose, hormis sur une conclusion magistrale, mais avant d'y arriver, les personnages sont développés, et d'une manière assez surprenante. Negan est resté assez flou quant à son passé (il faudra attendre un numéro spécial encore inédit pour en savoir plus), mais il dévoile quelques détails intéressants. Il est toujours impossible de l'aimer autrement qu'en tant que monstre, mais on comprend un peu ses motivations pendant quelques instants. Là où Rick Grimes tente encore de rester humain, après des années de survie sauvage et d'actes impardonnables, Negan a pleinement accepté le nouveau monde, et veut simplement survivre.

Du coup, c'est un numéro indirectement centré sur lui, et c'est excellent. Il y a peu d'action, et c'est tant mieux, vu qu'on prend le temps de découvrir les personnages. Kirkman gère à merveille ce genre d'histoire, et la série, qui avait été un peu lente sur ses derniers numéros, prend un bien meilleur rythme. En suivant une seule action, le numéro est simple mais fonctionne parfaitement, et la fin redonne un intérêt nouveau à la série. Je ne l'avais pas vue venir, et elle montre bien que la série aime jouer avec ses lecteurs...

Encore une fois, Charlie Adlard force le respect. Son auteur ne lui rend pas forcément service en lui faisant dessiner un gros groupe de personnes dans la forêt, ce qui n'est pas des plus faciles, mais il s'en sort comme toujours avec brio. Mieux encore, même avec des personnages dont les visages sont masqués ou inexpressifs, Adlard arrive à tous les rendre vivants et finalement humains. Mention spéciale à son Negan, qui a comme toujours la plus grande tête de con de la planète, et qui finit par en devenir comique.

The Walking Dead 156-000The Walking Dead #156

Image Comics • Par Robert Kirkman et Charlie Adlard • $2.99
On pense savoir où ça va aller, et en fait non. Kirkman arrive encore à nous balader et à changer les bases de sa série, et la suite se fera attendre impatiemment. La série retrouve un excellent niveau après quelques passages à vide, et ça fait plaisir !