The Mighty Blog

Thor #1

Une nouvelle ère pour le Dieu du Tonnerre commence !

Pour son nouveau départ, Thor reste entre les mains expertes de Jason Aaron, rejoint par Mike Del Mundo et Christian Ward. Au programme: des méchants, des gros combats, et une tonne de marteaux ! Lecteurs et lectrices VF, si vous ne voulez rien savoir du devenir de Jane Foster, évitez cette review.

Odinson est donc à nouveau le seul et unique Thor, après l’abandon de Jane Foster suite à son combat contre Mangog. Si le retour du héros était à prévoir dès son départ il y a quelques années, on ne peut que saluer la prestation de Jane Foster, qui a été purement incroyable du début à la fin. Le nouveau titre avait fort à faire pour convaincre, et avec une nouvelle équipe artistique en prime, les attentes étaient très hautes.

Pour l’ouverture de son tout dernier chapitre sur Thor, Jason Aaron nous montre Odinson faisant le point sur sa vie, ses alliés, et ses combats. Asgardia est détruite, son marteau Mjolnir est emprisonné au sein d’un soleil, et Jane Foster est en train de se faire soigner. Des artéfacts mystiques se sont pourtant écrasés sur Terre, et il va devoir les retrouver et les ramener chez lui…

Ce numéro est parfaitement accessible aux nouveaux lecteurs, car il sert à bien montrer où sont les personnages de l’univers de Thor en ce moment. On a un résumé fluide des événements passés, et n’importe qui peut décider de lire ce titre sans avoir lu quoi que ce soit avant. Le personnage principal est moins sombre et dépressif qu’avant (on sent que Thor Ragnarok est passé par là !), les dialogues sont entrecoupés de scènes d’action jouissives, bref, c’est un premier numéro parfait pour commencer un cycle de Thor.

Jason Aaron maîtrise le rythme et les personnages, et mélange l’humour avec la noblesse du personnage. Il n’est toutefois plus aussi surpuissant qu’avant, et il a clairement des limites sans son marteau, mais il montre que ce n’est pas que le marteau qui fait le héros. On n’est plus sur un Thor divin comme avant, mais on a un titre plus chaleureux qu’avant. Le changement d’artiste y est pour beaucoup, car si Russell Dauterman arrivait à rendre chaque mois des pages somptueuses, Mike Del Mundo fait ce qu’il sait faire de mieux: des pages ultra cartoons, des scènes d’actions surchargées et pourtant magnifiques, et un usage des couleurs somptueux. C’est brillant, ça explose, c’est plein de vie, et c’est à l’image du numéro.

On prend un pied monstrueux en lisant ce numéro, et on n’est pas surpris quand on connait le talent de l’artiste. Il permet à Aaron de mettre en place ses pions pour la suite, de jouer avec ce qui est arrivé avant, et aussi de lancer des pistes incroyables pour la suite. Le dernier tiers du numéro se passe à nouveau dans le futur, et cette histoire est magnifique. On ne s’y attendait pas, mais il est fort probable de se sentir touché par cette scène douce, qui montre que l’auteur réussit aussi l’émotion. Enfin, la dernière page lance une énorme bombe, aussi hilarante qu'intrigante, qu'il faudra maintenant gérer...

Thor #1

Marvel Comics • God of Thunder Reborn • Scénario : Jason Aaron - Dessins : Mike Del Mundo & Christian Ward - Couleurs : Mike Del Mundo & Marco D'Alfonso - Lettrage : Joe Sabino • $4.99

Un excellent départ, pour un titre qui refuse d’être autre chose qu’excellent. C’est riche, globalement accessible, et le Thor est parfait. Mélange de tragique et de comique, le personnage aura du mal à être aussi bon que sous la plume de Jason Aaron…

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs