The Mighty Blog

Thor God of Thunder #25

Dernier épisode de la série Thor God of Thunder. Moment pour Esad Ribic de dire au revoir au personnage et moment pour Jason Aaron de construire la suite tout en visitant le passé d'Asgard.

La trame de l'épisode est simple : les petites filles de Thor Odinson s'ennuient et décident de lire des histoires. Prétexte pour raconter deux histoires relatant le passé de Thor retrouvant un certain artefact et les origines de Malekith.

Ces dernières font indéniablement penser à celles de Rumpelstiltskin dans la série Once Upon A Time. Vu mon estime pour le show de la chaîne ABC, ce n'est pas vraiment ma tasse de thé. Et, ce, malgré le bon travail de R.M. Guera. Il faut ajouter à mon avis que Malekith est un ennemi qui ne m'a jamais intéressé. Clairement, je ne suis pas objectif sur cette partie qui n'est pas inintéressante voire qui ravira ceux qui recherchent les histoires asgardiennes.

On retrouve également d'autres méchants vus dans les films Thor dans la seconde histoire. En effet, Jeune Thor combat les Géants de Glace. Clairement, le but de cette histoire est de mettre des vikings et beaucoup d'action afin que Simon Bisley nous en mette plein les mirettes. Je sais que c'est un artiste qui ne plait pas forcément mais, moi, j'adore.

Enfin, on découvre un pan mystérieux de King Thor. C'est marrant d'écrire ça alors qu'on ne connaissait pas le personnage il y a encore deux ans. En tout cas, il s'agit du prétexte de Aaron pour nous teaser la prochaine série Thor à venir avec Mademoiselle Thor. Ainsi on retrouve notre Thor du présent tel qu'on l'a laissé à la fin de Original Sin.

Esad Ribic nous manquera. Je ne suis pas fan de la colorisation de l'auteur sur les couvertures mais en intérieur, celle de Ive Svorcina est magnifique apportant de la profondeur dans les cases.

Thor - God of Thunder 025-CoverThor God Of Thunder #25

Marvel Comics • Par Jason Aaron, R.M. Guera, Simon Bisley & Esad Ribic • $4.99
La fin d'une série n'est jamais évidente. Ici, on comprend le prétexte d'arrêter la série et de la relancer mais ce contexte est expliqué dans Original Sin. Du coup, le chapitre se termine étrangement ou, en tout cas, pas comme on n'a pu le voir récemment dans Daredevil, X-Factor ou Wolverine and the X-Men également écrit par Aaron. Ici, l'auteur nous dit à bientôt pour de nouvelles aventures et nous offre du remplissage de luxe avec 3 grands dessinateurs et avec une certaine impatience de lire la suite.

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs