The Mighty Blog

Thunderbolts #4

C'est sympathique, mais laid...

Après les Inhumains et le S.H.I.E.L.D., les Thunderbolts de Jim Zub et Jon Malin se frottent à l'Escadron Suprême ! Au programme : des gros muscles, des proportions dignes de Rob Liefeld, et de la violence.

Je m'étais posé la question pour un numéro d'Uncanny Avengers dessiné par le fabuleux Pepe Larraz de savoir si un numéro pouvait être sauvé par ses dessins, peu importe la qualité du scénario. La réponse avait été oui, mais pour la série Thunderbolts, le problème inverse se pose. L'histoire est convenable, il y a de bonnes idées et l'équipe est intelligemment gérée, mais bon sang que c'est moche...

On va signaler quelques bonnes idées chez Jon Malin, comme des effets de profondeur sur certaines cases, ou une très jolie page d'Hyperion qui débarque prêt à casser des têtes, mais hormis ça, c'est vraiment moche. Les proportions sont fantaisistes pour être poli, avec des personnages qui n'ont jamais la même taille sur chaque page, les décors (ça se passe juste dans un bunker!) sont absents, et on se contente de plein d'effets de mouvements tirés de mangas pour rendre ça vivant. Sauf que ça ne fait pas illusion longtemps, et sur les dialogues, c'est presque comique. Entre les personnages pas dessinés en entier s'ils sont loin, ou les jambes qui font toutes 5 mètres de long, c'est franchement dommage, surtout que les couleurs de Matt Yackey sont plutôt jolies.

Alors du coup, on lit le numéro avec un enthousiasme qui retombe au fur et à mesure, et c'est vraiment dommage parce qu'il y a quand même des bonnes choses dans l'histoire. Si le Squadron Supreme fait de la figuration en disparaissant aussi vite qu'il est arrivé, le travail sur la personnalité des héros et sur le rôle des Thunderbolts sont intéressants, et donnent une profondeur bienvenue au titre. Entre deux interrogations, on aura évidemment de la grosse baston qui sera résolue avec une facilité prévisible, mais on ne passe pas un mauvais moment en suivant l'histoire.

Du coup, avec un autre artiste, je pense que le titre fonctionnerait mieux, et aurait potentiellement plus de succès. Là, je vois mal la série durer longtemps avec ce dessinateur (quoi que, Greg Land a toujours du travail...), et c'est dommage. Le casting promettait beaucoup, et ça fait plaisir de voir Bucky Barnes à nouveau en tant que leader. En attendant qu'il ait un artiste digne de lui, on doit se contenter de ça...

Thunderbolts (2016-) 004-000Thunderbolts #4

Marvel Comics • Par Jim Zub & Jon Malin • $3.99
C'est intéressant, mais très laid. Du coup, à vous de voir si vous pouvez passer outre les dessins, les proportions, et les décors invisibles. Si c'est le cas, vous trouverez un titre intéressant, avec des personnages plus profonds qu'il n'y parait. Sinon, vous ne louperez rien d'indispensable...