The Mighty Blog

Reviews Express

Titres DC Comics du 11 avril 2018

Chaque semaine, nous vous proposons des critiques rapides des séries publiées par DC Comics que nous suivons régulièrement. Cette semaine, on parle de Detective Comics, Sideways et The Flash.

Detective Comics #978

DC Comics • Par James Tynion IV & Javier Fernandez • $2.99
Commençons par une bonne nouvelle ; on retrouve le Javier Fernandez qui nous avait fait si plaisir sur Nightwing et qui est étincelant ici. James Tynion IV accélère son histoire avec Ulysses qui met son plan en route et prend tout le monde par surprise. L'auteur gère bien la tension du numéro et continue de bien gérer ses personnages, avec des dialogues solides, notamment la discussion entre Batwoman, son père et Batman. On continue de se rapprocher tout doucement de la fin de son run et ça se sent, tout par en cacahuète. Mais c'est très prenant ! - Kevin

Sideways #3

DC Comics • Par Dan Didio, Justin Jordan & Kenneth Rockafort • $3.99
Je n'ai pas compris la structure de cet épisode parce qu'il se termine par un récapitulatif des deux premiers épisodes accompagné tout de même d'une petite présentation de ce qui s'est passé dans Dark Nights: Metal. L'événement ayant pris du retard, peut-être que cette back-up devait être publiée avant. Au moins, cette question comble ma critique parce que je me rends compte que je perds à mon temps à lire le titre qui n'est pas mauvais malgré les tentatives d'humour sont ratées et le faux suspens autour de l'ennemie qu'affronte Speedball Spider-Man Sideways, c'est fun et décomplexé à défaut d'être original. Je voulais m'accrocher en attendant l'arrivée de Grant Morrison au scénario et puis je me suis rappelé que The New Age of DC Heroes était une succession de promesses non tenues, autant que commence à lire le titre si le scénariste écossais l'écrive un jour.  - Noisybear

The Flash #44

DC Comics • Par Joshua Williamson & Carmine Di Giandomenico • $2.99
Je dois avouer que je commence à avoir du mal avec cet arc et plus globalement le run de Williamson. L'auteur écrit bien ses personnages, notamment Iris et Barry, mais l'action n'est vraiment pas palpitante. J'ai l'impression de lire le même numéro assez régulièrement et c'est vraiment problématique. Heureusement, Carmine Di Giandomenico est là pour redresser la barre, mais bon, ça devient difficile de suivre la série avec intérêt. - Kevin

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs