The Mighty Blog

Reviews Express

Titres DC Comics sortis le 17 janvier 2018

Chaque semaine, nous vous proposons des critiques rapides des séries publiées par DC Comics que nous suivons régulièrement. Cette semaine, on parle de Batman, Batwoman et Justice League.

Batman #39

DC Comics • Par Tom King & Joëlle Jones • $2.99
Tom King continue son arc Superfriends et c'est Wonder Woman qui est maintenant de la partie. Elle débarque sur le toit du GCPD et allume le Bat-Signal afin de demander à Batman de répondre à une promesse faite il y a longtemps. En effet, les deux héros ont rencontré le Gentle Man, qui se bat contre des démons qui veulent envahir la Terre dans une autre dimension. Sauf que cette dimension n'a pas le même écoulement temporel que la Terre - quelques heures sur Terre représentent des années là-bas. Ils lui ont proposé de le remplacer pendant un moment pour qu'il puisse se reposer. On suit donc d'un côté Batman et Wonder Woman combattant des démons dans cette dimension, tandis que le Gentle Man et Selina sont à Gotham. C'est bien écrit, la fin est un peu prévisible et peut amener beaucoup de chamboulement dans la vie de Bruce. Mais c'est plutôt juste, et surtout, c'est magnifique. J'ai découvert sur ce numéro que je voulais que Joëlles Jones dessine une série Wonder Woman, tandis que Jordie Bellaire serait sa parfaite associée. Les deux font un travail magnifique. - Kevin

Batwoman #11

DC Comics • Par Kate Perkins & Scott Godlewski • $3.99
Kate Perkins remplace Marguerite Bennett le temps d'un épisode afin de faire se rencontrer Batwoman et Mister Pyg. L'histoire est plutôt sympathique mais n'apporte rien de nouveau au mythe de Batwoman ni à sa personnalité. En tout cas, la narration et l'écriture de la scénariste sont au top. C'est très plaisant à lire. - Noisybear

Justice League #37

DC Comics • Par Chrisopher Priest & Philippe Briones • $2.99
La menace qui pèse sur la Justice League depuis le début de l'arc se révèle dans ce numéro. Christopher Priest met nos héros et héroïnes face à leur public avec un message politique fort. Si l'histoire est intéressante, la manière dont elle s'articule est un peu étrange. Il semble manquer des morceaux par moments : par exemple, Jessica rentre dans un bar bondé de gens, celui explosé mais ça n'a pas l'air de poser problème ni à elle ni à Batman qui l'accompagne. Ses petits problèmes m'empêchent de me plonger pleinement dans l'histoire, c'est dommage mais, bon, ça reste très plaisant à lire. - Noisybear