The Mighty Blog

Reviews Express

Titres DC Comics sortis le 1er août 2018

Chaque semaine, nous vous proposons des critiques rapides des séries publiées par DC Comics que nous suivons régulièrement. Cette semaine, on parle de Batman, Justice League et Mister Miracle.

Batman #52

DC Comics • Par Tom King & Lee Weeks • $2.99
La couverture ne ment pas : Bruce Wayne affronte Batman mais pas de la manière dont on peut l'imaginer. Le milliardaire est jury à un procès devant incriminer Mr Freeze dans le meurtre de 3 femmes. C'est le Chevalier Noir qui a trouvé les évidences de con inculpation... Sauf qu'avec de la réflexion, Wayne se rend compte que tout le monde a tort et, surtout Batman. Forcément tout cela est lié aux événements lus dans le numéro 50 de la série mais c'est fait avec subtilité via un monologue qui met du temps à démarrer mais qui prend de grandes proportions en fin d'épisode. Bien évidemment, si Tom King confirme tout son talent, il est mis en valeur par la mise en scène parfaite de Lee Weeks. Tout cela est sublimé par les couleurs de Elizabeth Breitweiser et le lettrage de Clayton Cowles- Noisybear

Justice League #5

DC Comics • Par James Tynion IV & Doug Manhke • $3.99
Cet épisode est un interlude écrit par James Tynion IV et dessiné par Doug Manhke qui a bouffé un lion. L'exécution est tout à fait remarquable mais l'intérêt est quant à lui assez limité. Si la saga débutée par le numéro de 1 de la série avait été un event, ce numéro serait un tie-in qui nous aurait présenté comment Lex Luthor a formé la Legion of Doom - en tout cas une partie du groupe de super-vilain·e·s. Il y a bien une révélation mais il semble que Tynion n'a le droit qu'à teaser celle-ci plutôt que de la développer. Cela reste une bonne lecture. - Noisybear

Mister Miracle #10

DC Comics • Par Tom King & Mitch Gerads • $3.99
Rien n'est fait au hasard dans cette série. Par exemple, la couverture montrant Darkseid alors que le personnage n'apparaît jamais durant l'épisode n'est pas une erreur éditoriale ou un changement de programme de dernière minute, Darkseid est omniprésent dans cet épisode, en tout cas dans l'esprit de Mister Miracle qui doit faire un choix difficile alors qu'il prépare le premier anniversaire de Jacob, son fils. L'épisode est à la fois drôle, touchant, triste et poignant. Encore une fois, le duo Tom King/Mitch Gerads nous offrent un épisode impeccable. Mister Miracle restera marqué dans nos souvenirs de lecteurs et de lectrices.  - Noisybear