The Mighty Blog

Reviews Express

Titres DC Comics sortis le 24 janvier 2018

Chaque semaine, nous vous proposons des critiques rapides des séries publiées par DC Comics que nous suivons régulièrement. Cette semaine, on parle de Detective Comics, Doomsday Clock, The Flash et Wonder Woman.

Detective Comics #973

DC Comics • Par James Tynion IV & Jesus Merino • $2.99
Est-ce que cet arc est trop long ? La réponse est peut-être oui. On en arrive enfin à ce qui a été dévoilé un peu plus tôt par James Tynion IV, à propos de Batwoman. Et le nom de l'arc prend enfin tout son sens. Le numéro reste assez efficace, avec une équipe toujours écrite avec soin. Le combat entre Clayface et Batman - soutenu par son équipe - arrive à son summum. Mais il aura fallu attendre un paquet de numéros avant d'en arriver là. Le dessin par contre, n'est pas vraiment remarquable. J'ai même trouvé quelques pages un peu ratés. La série nous a pourtant habitué à mieux... - Kevin

Doomsday Clock #3

DC Comics • Par Geoff Johns & Gary Frank • $4.99
Geoff Johns se complaît dans l'exercice de style. J'avoue c'est plaisant à lire mais c'est vraiment difficile à suivre si le lecteur n'arrive pas à situer qui est qui et à quoi le scénariste fait référence. En tout cas, pas à The Button, le crossover que DC nous a demandé de lire absolument et qui semble n'avoir aucun écho dans ces pages. Alors, oui, c'est habilement écrit mais nous sommes loin des promesses tenues. D'autant plus que le retcon de début d'épisode nous casse la mythologie de Watchmen plutôt que d'ajouter une touche de vernis. J'espère que cela prendra sens plus tard. La scène de baston obligatoire est en revanche très réussie et décalée. Très clairement, Johns s'amuse avec ses deux nouvelles recrues et est plus subtile qu'avec l'intrigue sur Batman. - Noisybear

The Flash #39

DC Comics • Par Joshua Williamson & Carmine Di Giandomenico • $2.99
Un petit peu dommage que la couverture en dise tant, car c'est littéralement le cliffhanger du numéro. Heureusement, le chemin pour en arriver là est assez intéressant. D'un côté, Barry tente d'améliorer les choses avec Iris en lui montrant le boulot de Flash, tandis que Wally voit arriver Avery et les deux vont s'associer, jusqu'à ce qu'un étrange événement arriver. La pression est mise efficacement, même si on n'est pas du tout surpris par la fin du numéro. C'est une introduction honnête pour Joshua Williamson, qui prépare son arc. À noter le retour de Carmine Di Giandomenico, dont le dessin est toujours aussi agréable. - Kevin

Wonder Woman #39

DC Comics • Par James Robinson, Carmen Carnero & Emanuela Lupacchino • $2.99
Wonder Woman combat une nouvelle ennemie. J'avais beaucoup aimé la mise en place des origines de Silver Swan mais le passage du côté du mal me paraît trop abrupte pour être crédible en 2018. Il faut dire que cette ennemie n'est finalement pas au centre de l'histoire mais Jason, le frère de Diana, oui. Il s'agit d'un personnage insupportable sur tellement point que je n'aurais pas trouvé ça dommage que Silver Swan le déchiquette. - Noisybear

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs