The Mighty Blog

Reviews Express

Titres DC Comics sortis le 24 octobre 2018

Chaque semaine, nous vous proposons des critiques rapides des séries publiées par DC Comics que nous suivons régulièrement. Cette semaine, on parle de Detective Comics, Scarlet, The Terrifics et Wonder Woman.

Detective Comics #991

DC Comics • Par James Robinson & Carmine Di Giandomenico • $2.99
Un numéro qui prépare la suite, plutôt calme et centré sur les dialogues. On a donc un team-up inattendu qui s'annonce entre Batman, Gordon (bon, là, c'est convenu) et Double Face. Les dialogues écrits par James Robinson sont bons, mais c'est un peu répétitif et il tarde à lancer réellement l'histoire. Néanmoins, on prend plaisir à voir ces anciens amis discuter entre eux, on en apprend plus sur les raisons du meurtre initial et la fin est prometteuse. Changement d'artiste pour ce numéro - c'est dommage en plein milieu d'arc - mais j'aime beaucoup Carmine Di Giandomenico, donc je ne vais pas me plaindre, parce qu'il fait encore un superbe travail. - Kevin

Scarlet #3

DC Comics • Par Brian Michael Bendis & Alex Maleev • $3.99
Le rythme accélère grandement avec cet épisode mais, pour arriver à cette conclusion, Brian Michael Bendis avait besoin de temps pour bien montrer la tension et amener Scarlet à prendre une telle décision à la fin. Le fait est que tout va très vite et que nous nous en prenons plein les yeux grâce aux magnifiques dessins de Alex Maleev qui retrouve l'espace pour s'exprimer comme il a pu le faire sur les précédents volumes de la série. En résumé, c'est beau, c'est passionnant... Que demandez de plus ? - Noisybear

The Terrifics #9

DC Comics • Par Jeff Lemire & José Luis • $2.99
Cette série commence à me fatiguer et j'ai bien peur d'arrêter de la suivre - donc ne vous étonnez pas de ne plus voir des critiques bientôt. A vrai dire, c'est magistralement dessiné par Jose Luis - même si voir deux artistes pour un arc en 2 épisodes est désolant, mais l'épisode est une succession d'événements sans enjeux clairs, on bascule de l'hommage à l'oeuvre d'Alan Moore à un autre des Fantastic Four, mais sans prendre le soin que ça soit bien agréable puisque Lemire doit faire avance son intrigue principale... Dont j'ai oublié la trame tellement j'ai l'impression qu'il a essayé de faire trop de choses en aussi peu de temps. Et finalement, chaque résolution - comme l'histoire avec Tom Strong - semble être expédiée. - Noisybear

Wonder Woman #57

DC Comics • "The Witching Hour" Part 4 • Par James Tynion IV & Emanuela Lupacchino • $3.99
Parfois dans ces critiques courtes, j'oublie de parler des artistes qui rendent une lecture agréable. très clairement, Emanuela Lupacchino mérite qu'on s'attarde son travail parce qu'elle propose des planches très belles, à se demander pourquoi DC ne lui propose que de combler les trous sur la série Wonder Woman, elle mériterait d'en être l'artiste régulière et de dessiner une histoire digne de ce nom, pas de truc vraiment creux qu'est The Witching Hour- Noisybear