The Mighty Blog

Reviews Express

Titres DC Comics sortis le 28 février 2018

Chaque semaine, nous vous proposons des critiques rapides des séries publiées par DC Comics que nous suivons régulièrement. Cette semaine, on parle de Detective Comics, The Silencer, The Flash et Wonder Woman.

Detective Comics #975

DC Comics • Par James Tynion IV & Alvaro Martinez • $2.99
Toute la bat-family se met autour de la table pour discuter des récents événements ; le meurtre de Clayface. Mais plutôt que de voir les membres de l'équipe habituel de Detective Comics, Batman fait appel à son cercle proche ; les (ex) Robin et Batgirl. Le numéro est centré autour de la discussion entre les différents héros et leur avis sur la question. C'est bien écrit par James Tynion IV, qui commence à ranger ses jouets. L'auteur quitte bientôt la série et ça commence à se voir. Mais on sent que les choses ne vont pas en rester là et qu'il veut quitter la série en beauté. Tant mieux. Les dessins, assurés par Alvaro Martinez, accompagnent parfaitement ce numéro. - Kevin

The Flash #41

DC Comics • Par Joshua Williamson & Carlos D'Anda • $2.99
Tiens, un nouvel artiste arrive en plein milieu d'un arc. C'est devenu monnaie courante sur quelques séries DC et c'est franchement énervant. Après, Carlos D'Anda fait du bon boulot, difficile de le blâmer donc. Sinon, numéro de milieu d'arc ; nos super héros se regroupent et organisent la riposte. Les dialogues sont bien écrits, l'intrigue est plutôt sympa à suivre et la fin est intrigante. Un numéro solide, mais sans folie de la part de Joshua Williamson. - Kevin

The Silencer #2

DC Comics • Par Dan Abnett & John Romita Jr. • $2.99
Si aux premiers abords, The Silencer fait penser à une version DC du Punisher, il s'avère que Dan Abnett va plutôt piocher du côté de John Wick dans cet épisode dans lequel nous découvrons les coulisses de l'organisation Leviathan. L'histoire est plutôt bas du front, l'action punchy et l'intrigue classique à mort... Il n'y a que la scène de la vie civile de notre nouvelle héroïne qui pourrait apporter du relief mais Abnett n'arrive pas à être touchant tellement ces scènes sont cul-cul. Il s'agit du dernier épisode de la série dessinée par John Romita Jr, dans un sens ça se comprend puisque les dernières pages semblent vraiment dessinées à la va-vite, Sandra Hope à l'encrage semble vraiment dessiner par-dessus les esquisses crayonnées de l'artiste. - Noisybear

Wonder Woman #41

DC Comics • Par James Robinson & Stephen Segovia • $2.99
Depuis que James Robinson est arrivé au scénario, la série a vraiment perdu à la fois son âme mais aussi son intérêt. Il faut dire que l'histoire autour de Jason, le frère de Diana, lui semble être imposée. En tout cas, il avait l'air de plus s'amuser avec l'histoire de Grail et de Darkseid. Mais, cet épisode donne l'impression inverse. Si du côté des super-vilains d'Apokolips, c'est d'un classicisme affligeant, côté Wonder Woman nous avons un récit inspiré, dense et original dans la forme. Sur certains aspects, cela me fait penser à ce que le scénariste faisait sur Starman. Je ne suis pas certain que cela sauve le run qu'il entreprit mais, Robinson offre enfin ce qu'on pourrait attendre de lui. - Noisybear