The Mighty Blog

Reviews Express

Titres IDW publishing sortis le 28 février 2018

Chaque semaine, nous vous proposons des critiques rapides des séries publiées par IDW Publishing que nous suivons régulièrement. Cette semaine, on parle de G.I. Joe: A Real American Hero, Teenage Mutant Ninja Turtles et Transformers: Lost Light.

G.I. Joe: A Real American Hero #249

IDW Publishing • "Dawn of the Arashikage" Part 4 • Par Larry Hama & Netho Diaz • $3.99
Firefly rencontre la nouvelle Snake-Eye et c'est explosif ! Larry Hama avait promis un épisode bourré d'action, la promesse est tenue mais l'épisode prépare surtout le terrain au 250e numéro de la série en ramenant les G.I. Joes dans l'équation - ils avaient complètement disparus des pages ce qui est un comble pour une série qui porte leur nom. En revanche, je ne suis vraiment pas fan des couleurs de Milen Parvanov que je trouve trop artificielles avec une tendance à bouffer l'encrage et à aplatir certaines planches. - Noisybear

Teenage Mutant Ninja Turtles #79

IDW Publishing • "Invasion of the Triceraton" Part 4 • Par Tom Waltz, Kevin Eastman, Bobby Curnow & Braham Revel • $3.99
La guerre éclate entre Triceratons venus chercher asile sur Terre et les terriens Entre les deux : les Tortues Ninjas qui sont prêts à affronter les leurs afin d'aider les extra-terrestres - ou essayer de les raisonner. L'épisode est tendu puisque nos héros à carapaces doivent régler leurs comptes avec Splinter. En tout cas, les dessins de Braham Revel sont très chouettes, collant au style du livre et s'avère ultra-dynamique sur les scènes d'action. J'espère qu'il restera un petit moment sur le titre. - Noisybear

Transformers: Lost Light #15

IDW Publishing • Par James Roberts, Sara Pitre-Durocher & Brendan Cahill • $3.99
J'avoue ne pas avoir tout compris. Loin de là même ! A tel point que je ne suis pas sûr de pouvoir résumer correctement l'épisode sans trop spoiler. Je tente : les Scavengers sont dans de beaux draps depuis qu'ils ont trouvé où était caché le Magnificence, une sorte de boule magique qui connaît tous les secrets de l'univers.  Oui, je ne comprends pas tout tellement il y a de références à d'anciennes histoires mais les retournements de situation fonctionnent à merveille, les personnages sont bien écrits et l'envie de continuer à lire est toujours là. Peut-être devrais-je par contre prendre le temps de lire la saga de James Roberts complètement... - Noisybear

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs