The Mighty Blog

Reviews Express

Titres Image Comics du 23 mai 2018

Chaque semaine, nous vous proposons des critiques rapides des séries publiées par Image Comics que nous suivons régulièrement. Cette semaine, on parle de Days of Hate, Deadly Class et The Further Adventures of Nick Wilson.

Days of Hate #5

Image Comics • Par Ales Kot, Danijel Zezelj & Jordie Bellaire • $3.99
Comme pour la fin du quatrième numéro, Ales Kot opte pour une narration alternée, où chaque case décrit l'action des trois protagonistes principaux. Pas beaucoup de textes, mais la possibilité de gagner en efficacité au niveau de la narration qui va très vite. Et qui permet aussi à Danijel Zezlj de montrer son talent, bien aidé par les belles couleurs de Jordie Bellaire, qui arrive à mettre une ambiance folle dans certaines cases. Le numéro se lit donc très vite, mais n'en est pas moins intéressant. L'auteur arrive en effet à développer plutôt bien ses personnages et fait avancer l'histoire. Un bon numéro avec une fin prometteuse, et une partie artistique toujours au top. - Kevin

Deadly Class #34

Image Comics • Par Rick Remender & Wes Craig • $3.99
J'avais tellement peur d'avoir perdu "mon" Deadly Class mais, depuis le début de ce chapitre, je suis à fond. Chaque épisode est intense et apporte son lot de drame, d'humour et de révélations. Justement, cet épisode est bourré de révélations pour Maria et Marcus qui apprennent qui a envoyé les Yakuzas et, surtout, ce qui s'est passé en leur absence. Rick Remender ne délaisse pas non plus la jeune génération avec Zele qui a son moment. En plus, la mise en scène de Wes Craig est très inspirée. C'est donc à nouveau un titre que je recommande très très fort. - Noisybear

The Further Adventures of Nick Wilson #5

Image Comics • Par Eddie Gorodetsky, Marc Andreyko & Steve Sadowski • $3.99
Ce numéro marque la fin (provisoire ?) de la série avec l'ouverture du musée consacré à Nick Wilson, le super-héros qui a perdu ses pouvoirs récemment. Certaines choses mises en place dans la mini-série prennent forme ici notamment l'importance de l'ancienne Némésis de Nick. C'est une mini-série qui a été fun mais qui appelle forcément à une suite. - Noisybear