The Mighty Blog

Reviews Express

Titres Marvel Comics sortis le 9 mai 2018

Chaque semaine, nous vous proposons des critiques rapides des séries publiées par Marvel Comics que nous suivons régulièrement. Cette semaine, on parle de Runaways, Spider-Man/Deadpool et X-Men Blue.

Runaways #9

Marvel Comics • Par Rainbow Rowell & Kris Anka • $3.99
Je ne sais pas pour où commencer tellement il y a de choses positives à dire sur cet épisode. Tout d'abord, je trouve que Rainbow Rowell est de plus en plus à l'aise sur le titre, elle maîtrise tellement ses personnages que l'épisode se déroule simplement en les laissant parler. La rencontre promise sur la couverture est tout simplement excellente, à la fois drôle et étrangement touchante. Il y a des scènes absolument géniales - comme Victor sur un robot aspirateur - et le cliffhanger est génial. Runaways est très clairement la série que je préfère en ce moment. - Noisybear

Spider-Man/Deadpool #32

Marvel Comics • Par Robbie Thompson & Scott Hepburn • $3.99
Dans le genre "série que j'adore en ce moment", Spider-Man/Deadpool arrive haut dans le classement. Dans ce numéro, nous retrouvons les versions papys de Spider-Man et Deadpool et nous apprenons surtout quel secret le second cachait au premier. Avec Robbie Thompson, nous pouvons compter sur une situation loufoque (Spider-Man en fauteuil roulant étant déjà bien barrée comme idée), des dialogues drôles et un retournement de situation improbable. Très clairement, la série surprend à chaque instant et c'est aussi l'une des raisons qu'elle est géniale. - Noisybear

X-Men Blue #27

Marvel Comics • Par Cullen Bunn & Marcus To • $3.99
Avec les Original 5 perdus dans l'espace, Cullen Bunn a décidé d'installer une nouvelle équipe bleue. Avouons-le, il écrit en ce moment une sorte de mini-série Polaris et il la réussit très bien même si je déplore les successions de grosses bastons anxiogènes et sans enjeux. Néanmoins, il écrit de bons personnages (surtout Polaris, Magnéto, Emma Frost et Havok) et arrive à rendre la lecture passionnante. Si sa qualité fait le yoyo, le titre reste une bonne lecture. Ce numéro étant dans le haut du panier. Cela est aussi dû aux dessins de Marcus To qui arrive à être dans la continuité de Jorge Molina et R.B. Silva tout en montrant ses spécificités et son talent de conteur. - Noisybear