The Mighty Blog

Tony Stark: Iron Man #1

Voici qu'une nouvelle ère débute pour Tony Stark, son armure et son entreprise sous la plume de Dan Slott et les crayons de Valerio Schiti. Si on avait peur que cette nouvelle série, Tony Stark: Iron Man, ne soit qu'une redite de ce que le scénariste nous avait concocté pour Amazing Spider-Man il y a quelques années, ce premier épisode rassure.

Cet épisode reprend le schéma classique du premier épisode des X-Men. Le sempiternel schéma que nous connaissons depuis le premier épisode du dessin animé X-Men des années 90. Celui qui fait que les mutants recrutent un nouveau membre sous ses yeux ébahis qui découvre l'univers fantastique des super-héros et super-héroïnes. Même si c'est un effet narratif des plus connus, les mutants de Marvel en ont abusé et, justement, si le titre actuel avait été affilié aux X-Men, j'aurais plutôt râlé, mais vu qu'il s'agit d'un titre Iron Man, c'est plutôt osé.

Nous le savons : Tony Stark est misanthrope, du coup commencer sa nouvelle série - qui porte le nom civil du personnage - avec l'introduction de Stark Industries indique surtout la nouvelle direction que prend la série sous la plume de Slott. Cet épisode one-shot est plutôt une note d'intention qu'autre chose. À ce sens, il n'y a aucune menace globale et le fil conducteur qui risque d'animer le titre durant les mois (années ?) à suivre.

Très clairement, si vous attendiez un numéro épique comme Slott nous a servi avec Amazing Spider-Man #800, vous serez déçus - surtout que l'épisode sur le Tisseur fonctionnait parce qu'il était l'apothéose de 10 ans d'histoires. Bien évidemment, il y a un entre deux entre ce dernier et ce numéro, mais je trouve que c'est bien que Slott commence avec un numéro assez léger. J'avais clairement préféré le premier épisode de Brian Michael Bendis sur le titre mais, j'ai une grande confiance en Slott pour nous installer à son rythme tout un univers, des personnages forts et fait vivre tout ça autour d'histoires passionnantes.

Cela fait des années que Valerio Schiti est considéré par Marvel comme un dessinateur bankable mais le mettre sur le titre du Avenger le plus connu dans le monde - grâce aux films - c'est une preuve que l'éditeur a envie de le mettre encore plus en avant. Et, c'est tant mieux ! Ici, il gère très bien un casting assez large tout en proposant un découpage très dynamique qui fluidifie la lecture.

Tony Stark: Iron Man #1

Marvel Comics • "Self-Made Man: Part One - What's the Big Idea?" • Scénario : Dan Slott - Dessins : Valerio Schiti - Couleurs : Edgar Delgado - Lettrage : Joe Caramagna • $4.99

Ce premier épisode est plutôt une note d’intention qu’un début de run. Slott montre qu’il ne va pas dans la même direction qu’avec Amazing Spider-Man époque Parker Industries. En soit, l’épisode est fun et se lit très bien mais j’ai quand même hâte de voir comment le titre va évoluer au fil des prochains mois.

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs