The Mighty Blog

Uncanny Avengers #13

Uncanny Avengers est une équipe mi-Avengers mi-X-Men et pourtant elle n'est ni impliquée dans Infinity ni dans Battle Of The Atom. Faut dire que l'équipe est occupée à repousser l'apocalypse ou à s'envoyer en l'air ou à vouloir s’entre-tuer.Les Uncanny Avengers sont éclatés en plusieurs factions et l'heure du glas semble s'approcher inévitablement. Pourtant cet épisode nous redonne un peu d'espoir même si les conséquences commencent à suggérer la mort d'un des membres de l'équipe.
Rick Remender connait ses personnages. Il utilise la personnalité de chacun et se les approprie au fur et à mesure pour mieux les faire évoluer. Et c'est pour ça que j'aime ce scénariste. Je lis une histoire avec mes héros préférés et je vois leur évolution au fil des numéros. Et Remender utilise différents procédés ingénieux pour parvenir à cela.
Ce mois-ci, il rend sourd notre bon vieux Cap créant ainsi un running gag réussi mais surtout permettant d'isoler ses deux compères pour les mettre en avant. Ce sont d'ailleurs les deux heros - et nouveau couple - de ce numéro : Havok et Wasp. Surtout le premier qui prend du galon et qui devient de plus en plus intéressant (bon il a toujours été pour moi l'un de mes X-Men préférés).
Les autres stars de Uncanny Avengers sont les méchants. D'abord les Apocalypse Twins. Remender les a créé eux et leur mythologie et continue à les rendre toujours aussi menaçants. Mais ici, ce sont leurs Horsemen qui sont mis en avant. Tels des boss de jeu vidéo, les Avengers les rencontre uns à uns. Mais ils représentent de vraies menaces. Par leurs pouvoirs certes mais surtout par leur motivation. En effet, chacun d'entre eux à une bonne raison d'en vouloir à nos héros. Et le scénariste ne manque pas de nous le rappeler.
Dernier point, c'est un peu ce que je craignais à la lecture de l'épisode précédent : Scarlet Witch ne fait pas confiance aux jumeaux maléfiques. Elle leur tend un piège. Ce que je craignais c'est que ça fasse l'effet série TV à deux balles et que ça finisse en deux ex-machina cheap du genre : "Tada! Je vous ai bien eus !". Mais non ! Remender a un plan et lors de la séquence avec Wanda on a envie de lui crier : "Non ! Fais pas ça ! C'est exactement ce qu'ils attendent !".
Enfin cet épisode a quelques notes d'espoir vis à vis de la survie de l'équipe et du destin du monde dépeint depuis quelques épisodes. Havok a peut-être trouvé le point faible des jumeaux. Scarlet Witch a un plan. Rogue un autre. Alors certes lors du prochain épisode, on craint pour les vies de Scarlet Witch et de Wasp (pour deux raisons différentes) mais on a hâte d'y être.
Graphiquement parlant, Danial Acuña est au top (comme toujours) et s'amuse avec le découpage. Ça serait presque parfait s'il n'avait pas tendance à trop assombrir les scènes.

Uncanny-Avengers-013-coverUncanny Avengers #13

Marvel • "Ragnarok Now!" Par Rick Remender & Daniel Acuña • $3.99
Action, humour et suspense. Voilà les 3 mots qui définissent le mieux cet épisode. Remender offre de mois en mois une histoire de plus en plus aboutie et passionnante et j'ai déjà hâte à être le mois prochain pour lire la suite.