The Mighty Blog

Uncanny Avengers #2

La série Uncanny Avengers a été relancée suite aux événements de Axis. Toujours avec Rick Remender et Daniel Acuña aux commandes, la série retrouve une seconde jeunesse avec la quête des jumeaux Maximoff afin de savoir qui ils sont vraiment.

Quicksilver et Scarlet Witch sont partis sur Counter-Earth, la planète inventée par le High Evolutionary sur laquelle il donne vie à ses expériences les plus folles. Les jumeaux veulent comprendre pourquoi le scientifique leur a menti concernant leurs origines. Le reste de l'Unity Squad de Avengers part à la recherche des jumeaux mais tout ne se passe pas comme prévu.

Il est assez osé de proposer un deuxième épisode d'une série dans lequel les principaux protagonistes n'ont pas ou peu la parole. Pourtant, Rick Remender le fait. Dans ce numéro, le scénariste donne sa vision de Counter-Earth. On voit que l'intrigue des jumeaux lui donne le parfait prétexte pour s'intéresser à ce monde créé de toutes pièces pour un mégalomane.

Remender y installe donc différents partis et nous montre l'ambiance générale sur l'astre. La voix que donne le scénariste au High Evolutionary est confrontée à ses actes. Tout cela est très intéressant.

Quant à l'intrigue principale, à savoir les origines des Maximoff, cela avance grave au cliffhanger final qui est une véritable pierre dans la mare. Le lecteur se pose plein de questions et, même s'il est impossible de savoir où cela nous mène, il est happé. À Remender - et à Marvel - d'assurer derrière.

Daniel Acuña est sans reproche. Son trait est incroyable et ses choix de cadrage sont judicieux. Il est également la preuve qu'il n'y a pas besoin d'avoir un découpage hyper dynamique à la Stuart Immonen pour donner du mouvement aux cases. De plus, ses paysages et ses expressions faciales sont étonnantes. Il suffit de voir la seule apparition de Rogue dans l'épisode pour s'en rendre compte.

Uncanny Avengers 002 CoverUncanny Avengers #2

Marvel Comics • Par Rick Remender & Daniel Acuña • $3.99
Rick Remender ne répond pas à la question que les fans des Maximoff se posent mais il installe des situations qui vont emmener vers la réponse tant attendue. Le scénariste en profite pour approfondir une partie assez peu connue de l'Univers Marvel en apportant un concept assez intéressant et lui permettant de réaliser l'une des choses qu'il sait le mieux faire : écrire un méchant digne de ce nom.