The Mighty Blog

Uncanny Avengers #3

Steve Rogers continue l'aventure de l'Unity Squad en mélangeant des super-héros de tout horizon. Gerry Duggan et Ryan Stegman nous racontent l'histoire de ces Uncanny Avengers.

Il y a un méchant né à partir du nuage de Terrigen Mist que l'équipe de Rogers doit arrêter. Apparemment, ils vont échouer alors Cable revient dans le passé changer le futur.

Voilà.

Rien à dire de plus. C'est d'un classicisme déconcertant. Sans compter que les membres de l'équipe ne peuvent pas se blairer. Oh, et si l'un d'entre eux meurt, Brother Voodoo court le ressusciter. Et puis, Quicksilver, l'un des personnages les plus charismatiques du Marvel Universe est écrit comme s'il s'agissait d'un néophyte au caractère de poulpe décomposé. Le nouveau membre de l'équipe, Synapse, est insipide. Quant à l'ennemi qu'ils combattent, il restera dans les annales s'il arrive à trouver un ou deux lecteurs qui le trouveront intéressants.

Ce n'est pas complètement nul mais assez pour me donner envie d'être insultant. Vu que je suis quelqu'un de gentil, je préfère vous dire que j'arrête le massacre. Je vous invite ainsi à lire d'autres choses nettement plus intéressantes (pas forcément des choses indépendantes).

Même si je ne suis pas le plus grand fan de Stegman, je ne peux pas critiquer son travail très propre et très personnel. Non, j'aime bien. Mais pas assez pour me motiver à lire le scénario incipide de Duggan. Désolé. Même Cable, l'un de mes personnages préférés n'y arrivera pas. À noter tout de même que les couleurs de Richard Isanove sont tout simplement magnifiques.

Uncanny-Avengers-003-CoverUncanny Avengers #3

Marvel Comics • Par Gerry Duggan & Ryan Stegman • $3.99
Je résumerai la série à l'heure actuelle par : pas terrible. Duggan propose une équipe sans charme, une menace peu crédible, une intrigue classique au possible, soit une recette qui n'arrive pas à prendre. Peut-être que le nouvel acteur qui intervient en fin d'épisode changera la donne... Mais, je commence à ne plus y croire.