The Mighty Blog

Uncanny Avengers #5

Après un inhumain écolo-fanatique, les Uncanny Avengers prennent une petite pause pour chercher un ennemi surpuissant, mais bien caché... Carlos Pacheco vient aider Gerry Duggan, et les deux tentent de faire un vrai petit film de braquage.

J'aime bien Uncanny Avengers. Ce n'est pas une excellente série, loin du niveau qu'elle a eu sous la plume de Remender, mais elle se tient plutôt bien. Duggan n'est pas un écrivain de génie pour l'instant, et s'il sort des numéros sans grande profondeur, c'est généralement fun et bien foutu. Là, il tente l'exercice du "braquage/infiltration", avec plus ou moins de succès.

On ne précisera pas qui, mais les héros vont chercher un méchant lié au destin de la série depuis bien longtemps. Braquage oblige, ça va menacer pour avoir des informations, jouer au "bon flic/méchant flic", se battre, et avoir une tromperie finale. Rien de bien folichon, surtout que le numéro peut se résumer en une ligne, et sert plus de tremplin pour le suivant.

Dès la couverture, on comprend deux choses : le numéro sera plus léger que les précédents, très chargés en action, et Gambit jouera un rôle important. Si les deux affirmations sont vraies, on reste dans les codes du genre, dans une version gentillette et un peu facile du tout. C'est d'ailleurs ce que je reproche au numéro : c'est un chapitre de transition entre deux arcs, et même si je ne demandais pas grand chose, il est très pragmatique et peu utile au final.

En plus, si le twist final est très sympa, il est amené avec pas mal de facilité : les personnages restent "coincés" plusieurs fois comme il faut alors que ça na rien de naturel, beaucoup de coincidences se produisent, bref, ce n'est pas très bien écrit. Duggan fait quelque chose de peu organique et un peu forcé : ce n'est pas désagréable, mais ça pourrait, ça devrait être bien mieux.

Surtout qu'en plus de son casting un peu dingue, il a Carlos Pacheco pour les dessins, qui assurent comme toujours une prestation très propre et bien menée. Je ne suis pas particulièrement adepte de ses dessins, mais ils sont riches, les combats sont mouvementés, et les couleurs de Richard Isanove, en plus d'être irréprochables, sont dans la continuité du numéro précédent.

Uncanny Avengers (2015-) 005-000Uncanny Avengers #5

Marvel Comics • Par Gerry Duggan & Carlos Pacheco • $3.99
Ce n'est pas mauvais, mais ça n'est pas génial, loin de là. L'auteur a pourtant tout ce dont il a besoin pour faire un titre incroyable, mais il n'y arrive pas, soit par paresse, soit par incapacité. En l'état, on s'amuse bien, c'est bien fichu, mais ça devrait être mieux.