The Mighty Blog

Uncanny Avengers #7

Le problème des cross-overs est d'imposer la lecture de séries que nous n'avons pas l'habitude de lire ou de reprendre la lecture d'autres que nous nous étions jurés d'arrêter de suivre. Ainsi, Avengers Standoff: Assault on Pleasant Hill me fait lire à nouveau un épisode de Uncanny Avengers, le titre de Gerry Duggan et Ryan Stegman.

Le démarrage de Avengers Standoff est plutôt long. Il faut dire que les épisodes prologues ne focalisaient que sur le contexte et pas sur le fait d'introduire les différents protagonistes. Finalement, seuls Steve Rogers et Winter Soldier sont réellement rentrés dans le feu de l'action. J'aurais d'ailleurs pensé que Gerry Duggan aurait rattrapé la balle en plein vol et profité d'avoir le leader de son équipe dans Pleasant Hill pour introduire son équipe dans l'histoire. Mais le scénariste passe par la petite porte. Ainsi, l'Unity Squad n'est pas intriguée par la disparition de son leader puisqu'elle est occupée à poursuivre un ennemi de seconde zone, Wrecker (il faut que Marvel arrête de nous placer ce personnage à toutes les sauces), fraîchement évadé de Pleasant Hill. Mais, ça, l'équipe de Deadpool n'est pas encore au courant.

Je ne suis pas fan de l'équipe ni de sa dynamique. Même s'il est notable de voir qu'elle ne passe pas le plus clair de son temps à se chamailler. Mais, je ne suis pas certain de pouvoir parler d'unité comme le nom de l'équipe voudrait le faire penser. Il s'agit d'un amas de personnages qui interagissent, parfois, entre eux. Par exemple, Deadpool pousse quelqu'un hors du Deadpool-copter en plein vol, personne ne le remarque. J'ajouterai à cela le manque de charisme flagrant de Synapse, le fait que les personnages disparaissent ou apparaissent en fonction des besoins et que, par l'approche scénaristique de Duggan, il pointe involontairement les faiblesses de Avengers Standoff, à savoir qu'une énième fois, les super-héros doivent affronter le S.H.I.E.L.D. qui leur cache quelque chose. Au moins, le twist final fonctionne très bien. C'est au moins ça.

L'épisode a ses moments drôles et son lot d'action mais cela ne me réconcilie pas avec Uncanny Avengers. Ni les jolis dessins de Stegman, ni les couleurs de Richard Isanove et Matt Yackey changeront quelques chose. Pis encore, Avengers Standoff commence un peu à me lasser. Il ne se passe pas grand chose et nous sommes déjà au troisième épisode (sans compter le numéro 0 donc). J'espère que cela va vite changer sinon le cross-over sera vraiment long.

Uncanny-Avengers-007-CoverUncanny Avengers #7

Marvel Comics • Par Gerry Duggan, Ryan Stegman & Richard Isanove • $3.99
Ni Uncanny Avengers ni Avengers Standoff n'arrivent à me convaincre. Du coup, lorsque je vois le listing des numéros à venir du cross-over et je commence à trouver le cross-over très long... Si ça continue sur cette pente, je ne suis pas certain de continuer l'aventure.