The Mighty Blog

Uncanny Inhumans #0

Alors que la série Inhumans de Charles Soule et Ryan Stegman continue d'être de plus en plus excellente chaque mois, Marvel a décidé de lancer une série dérivée, écrite par Soule toujours, sur Black Bolt, leader des Inhumains. Aidé par Steve McNiven, ce numéro 0 est-il plus qu'une simple bande-annonce de ce qui arrive après Secret Wars ?

Après s'être fait passer pour mort depuis Infinity, Black Bolt était revenu sur Attilan pour régler ses comptes avec Médusa, dans les pages de Inhumans. Avec la série actuelle centrée sur la Reine, il était évident que le Roi n'allait pas rester longtemps, et s'est donc fait démolir comme n'importe quel mari qui rentre tard à la maison. Du coup, on sent bien qu'Uncanny sera plus centrée sur Black Bolt, qui est au centre de ce numéro.

On découvre donc ce que fait Bolt de son temps libre, quand il n'est pas occupé à essayer de sauver le multiverse des incursions (si c'est pas clair, il est plus que temps de lire New Avengers !). Sans trop spoiler, on le verra ici protéger son peuple, et régler un vieux problème familial, qui le lie à un certain Kang le Conquérant...qzfqzfqzf

Du coup, le gros pari de ce numéro était de rendre intéressant un personnage muet, tout en ne donnant pas l'impression de voir une bande-annonce qui frustrerait le lecteur. Pour ce qui est du personnage, Soul a évidemment la bonne idée de lui mettre des interlocuteurs particulièrement bavards, ou une Médusa qui comprend son mari sans lui parler. C'est très logique, et du coup, la personnalité de Bolt se construit en miroir par rapport à ses interlocuteurs. Si je trouve que le personnage était incroyablement bien écrit dans le run de Jonathan Hickman sur les Fantastic Four, je l'ai trouvé trop en retrait dans New Avengers ces derniers mois. Là, Soule se fait (et nous fait) plaisir en écrivant un personnage terriblement impressionnant, surpuissant, et qui déborde de classe.

efeeeeef
Il faut voir les scènes d'actions de McNiven, qui sont toutes bluffantes, et qui sont une vraie déclaration d'amour au personnage. Le casting autour n'est pas oublié, et Soule annonce de très grandes choses pour la suite, notamment en ramenant un des méchants les plus connus de l'univers Marvel dans sa série. Je ne suis pas d'accord avec l'éditeur sur la numérotation de sa série, vu qu'en général, les numéros 0 sont inutiles à la compréhension, et ne servent ni au lecteur expérimenté, ni au néophyte. Là, c'est un premier numéro qui ne dit pas son nom, vu le nombre d'intrigues lancées avec brio. En plus de ça, beaucoup d'éléments antérieurs sont mentionnés, et ne seront pas forcément clairs pour le nouveau lecteur. Par contre, si vous avez suivi Infinity, et survolé Inhumans (honte sur vous!), tout ira très bien, et vous refermerez le numéro impatients de lire la suite. On aura tout ça après Secret Wars, et ça va être très dur d'attendre...

Marvel a vraiment bien fait de mettre Steve McNiven sur ce numéro, qui a eu largement le temps depuis la Mort de Wolverine pour rendre des pages sublimes. C'est aussi beau que sur la mort du griffu, et la mise en scène impressionne. Les pouvoirs de Bolt sont incroyables, et hormis une petite confusion dans le découpage (vous aviez compris pour Tunguska vous ?), c'est un sans faute. C'est beau, riche et détaillé, et les couleurs de Justin Ponsor sont magnifiques.
Signalons enfin un petit back-up, écrit par Ryan Stegman, et dessiné par Ryan Lee, aussi rapide qu'inutile. Les fans de la série Agents of SHIELD apprécieront le "clin d’œil", les autres seront complètement perdus...zq

Uncanny Inhumans (2015-) 000-000Uncanny Inhumans #0

Marvel Comics • Charles Soule, Steve McNiven (back-up Ryan Stegman & Ryan Lee) • $4.99
Excellent prologue à une série sur laquelle on a encore peu de détails, ce numéro remet en place toutes les idées sur Black Bolt, et prouve que c'est un des personnages les plus impressionnants et sous-utilisés de Marvel. Soule a toutes les cartes en mains pour écrire une série absolument dingue, et le prouve avec ce numéro qui nous laisse impatients.