The Mighty Blog

Uncanny Inhumans #4

Charles Soule continue de gérer le destin des Inhumains, en plus de 500 titres chaque mois. Sauf que ça commence à se voir qu'il a du mal à tout gérer, et il est peut-être temps de se reprendre...

La première série inhumaine de Charles Soule avait été une excellente surprise, et un de mes titres préférés de l'année dernière. C'était frais, le casting riche était bien géré, et les personnages étaient attachants, et les intrigues avaient de l'ambition. Pour son nouveau chapitre, l'auteur s'est quand même payé les services de Steve McNiven, loin d'être mauvais, mais ça ne marche pas vraiment.

On suit toujours le combat des Inhumains contre Kang pour récupérer un des membres de la Famille Royale, qui arrive enfin à son terme. Après les événements marquants du dernier numéro, on arrive à la conclusion de l'arc de manière bien paresseuse. Comment battre Kang ? En remontant le temps, bien évidemment...

En plus d'amener une résolution particulièrement facile et maladroite (vraiment, pourquoi personne n'avait pensé à remonter dans le temps annuler l'intrigue directement ?), Soule n'arrive pas à rendre ses personnages intéressants. Il a un casting fabuleux avec les Inhumains de sa série précédente, et il ajoute Johnny Storm et le Fauve. Sauf que pour l'instant, les deux ont surtout fait de la figuration, et semblent bien là pour faire les figurants. Alors oui, c'est cool de les voir en mouvement, surtout sous le crayon de McNiven, mais il aurait fallu leur trouver une utilité, passées celles vaguement évoquées dans le premier numéro.

On ne s'ennuie pas vraiment, mais il n'y a rien de transcendant. On découvre un peu plus la mythologie Inhumaine en revenant aux origines de cette civilisation, sauf qu'on ne voit rien de transcendant, et que ça n'a aucun impact sur le scénario. La résolution du conflit est décevante, et si le troisième numéro de la série était réellement bon, celui-ci qui sert de conclusion déçoit. Il n'y a aucun enjeu, tout ce qui avait été détruit dans les premiers numéros s'efface avec un voyage temporel, et on sent vraiment qu'on était face à une grosse introduction un peu inutile.

Là où la série précédente amenait de nouveaux éléments et n'hésitait pas à chambouler l'équipe, celle-là n'amène pas grand chose d'intéressant. Ce n'est pas désagréable, mais c'est un peu à l'image des beaucoup de titres Marvel actuellement : c'est joli, mignon, mais ça sert un peu à rien. C'est décevant, d'autant plus que McNiven semble vraiment en forme pour la fin de son arc : la seule scène d'action du numéro est excellente, avec deux doubles pages somptueuses, et même des scènes de dialogues vraiment longues mais bien réussies. Sachant que c'est Brandon Peterson, que je n'aime vraiment pas, qui va prendre la suite, je ne suis pas sûr que les histoires classiques et simplistes de Soule suffiront à me faire rester.

Uncanny Inhumans (2015-) 004-000Uncanny Inhumans #4

Marvel Comics • Par Charles Soule & Steve McNiven • $3.99
C'est beau, c'est gentil, mais ça ne sert à rien. Soit Charles Soule est surchargé et oublie de rendre ça intéressant, soit il a atteint la limite de son écriture dans la précédente série. Il va vite falloir se réveiller.