The Mighty Blog

Uncanny X-Men #20

Le dernier épisode commençait à dévoiler le plan que Brian Michael Bendis échafaudait depuis pas mal d'épisodes. Mais ce n'est pas terminé... Loin de là. Voici la critique d'un épisode à couper le souffle de Uncanny X-Men.

Au début, ça a des airs de tout ce qu'on aime pas chez Bendis : l'action en parallèle de l'épisode précédent. Il l'écrit toujours très bien mais c'est frustrant puisque deux épisodes pour raconter la même chose avec des points de vue différents c'est un peu long. Mais non, très vite, on passe à la suite de l'histoire.

Cyclops est prêt à tout pour défendre la prochaine génération de mutants. Même à aller menacer Maria Hill en personne dans un Helicarrier. Et là on a le droit à de nouvelles informations... Ou de nouvelles hypothèses concernant la menace qui touche l'équipe de Cyclops. Encore une fois, Bendis utilise habilement son talent de dialoguiste et les télépathes pour nous donner ces informations sans que cela soit pénible à lire. Tout ça avec un certain humour et la perspective pas idiote d'une potentielle future idylle.

Mais le numéro ne s'arrête pas là, on voit Mystique et Sabretooth, on voit l'Académie Jean Grey, Bendis utilise les conflits internes aux X-Men pour foutre le bordel et puis la fin énigmatique... Un cliffhanger très réussi.

Bendis a ainsi créé une menace digne de ce nom à l'équipe de Cyclops (et aux X-Men en général) et il faut espérer que la promesse sera tenue jusqu'au bout.

Graphiquement, cela fait plaisir de voir Chris Bachalo depuis autant de temps sur un même titre. Lui et Bendis se sont rudement bien trouvés, il y a une dynamique rudement efficace. La scène dans le Helicarier est excellente de bout en bout aussi grâce à lui. Et puis la page finale est magistrale grâce à sa colorisation - signée Bachalo également.

Uncanny-X-Men-020-CoverUncanny X-Men #20

Marvel Comics • Par Brian Michael Bendis &  Chris Bachalo • $3.99
L'arc en cours est des plus plaisants. Ça fait plaisir de voir comment Bendis utilise Cyclops et c'est là le point fort de l'épisode plus que l'intrigue relativement simple. Je suis impatient de lire la suite voir où tout cela nous mène.