The Mighty Blog

Uncanny X-Men #23

Les Uncanny X-Men rentrent à leur tour dans Original Sin, avec un numéro au nom équivoque : Testament et Dernières Volontés de Charles Xavier. Brian Michael Bendis écrit, Kris Anka est aux dessins, et il ne se passe pas grand-chose…

Avec un scénario comme ça, on était en droit d’attendre des révélations de folies. En plein dans Original Sin, les révélations sur le passé trouble de Charles Xavier étaient attendues, et on se retrouve finalement avec un énorme état des lieux de la série. Après le dernier numéro qui mettait un terme à énormément d’intrigues (et que j’ai personnellement trouvé raté), je m’attendais à un nouveau numéro qui allait non seulement lancer un arc génial (le titre est tellement prometteur), mais aussi dévoiler énormément. A la place on se retrouve avec un résumé de la situation de chaque personnage, un énorme passage sur Dazzler qui a déjà été spoilé par la couverture du prochain numéro, et Cyclope qui se retrouve comme d’habitude un peu perdu.

Alors que je l’adorais écrit par Kieron Gillen, je le trouve mou sous la plume de Bendis, en tous cas ces derniers temps. Certes, il a subi de très lourdes épreuves, mais ça n’est pas une excuse pour que l’auteur ne fasse pas avancer les choses. Encore une fois avec Bendis, une fois la lecture terminée, on a l’impression de ne pas avoir lu grand-chose, et si ça permet en tous cas aux nouveaux arrivants de tout comprendre, on se retrouve avec une énième introduction. C’est le principal reproche que je fais à la série, et ce numéro en est un nouvel exemple. C’est lent, il ne se passe presque rien, et la révélation promise sur la couverture n’est pas là. Il parait, d’après le Tumblr de l’auteur, que les conséquences de l’event seront importantes pour les mutants, mais si c’est pour avoir encore une histoire dont la fin est brusquée et quinze numéros interminables avant, non merci…

Kris Anka fait par contre du très bon travail, avec ses pages toujours un peu cartoons, beaucoup moins sombres et sérieuses que chez Bachalo. C’est vraiment joli, ça bouge bien, et les couleurs sont incroyables. Il n’a pas grand-chose à faire avec les dialogues interminables, mais il s’en sort parfaitement bien.

Uncanny cover goodUncanny X-Men #23

Marvel Comics • Par Brian Michael Bendis & Kris Anka • $3.99

Bendis, je t’aime, mais arrête et commence à raconter tes histoires. Tes numéros sont visuellement sublimes, mais ça n’avance pas, et je déteste perdre mon temps. Tu avais pourtant l’obligation d’écrire une histoire géniale vu le titre…