The Mighty Blog

Uncanny X-Men #30

Brian Michael Bendis a su, le mois dernier, utiliser tous les éléments qu'il a mis en place depuis qu'il a repris les X-Men afin de créer un joyeux bordel avec des conséquences funestes...

...Et, comme on le sait, dans les comics, tout est possible ! Ainsi, les morts en fin d'épisode dernier ne sont qu’éphémères. Elles rentrent dans la boucle qui amène un mutant à aller de plus en plus loin. Rien ne paraît pouvoir l'arrêter ! Au final, au début de l'intrigue, je me demandais pourquoi Bendis préférait créer son propre mutant omnipotent plutôt que d'utiliser Proteus voire The Beyonder. Mais cela devient de plus en plus clair, l'idée était d'avoir une situation désespérée et, surtout, impossible à maîtriser. Le fait que Matthew Malloy ne sache pas utiliser ses pouvoirs et qu'il n'est pas méchant créent une combinaison intéressante. En plus ici, le jeune mutant découvre qu'il a un don pour contrôler la vie et la mort.

C'est sous pression que l'épisode avance. Bendis fait le bilan de la situation et, surtout, il montre comment la famille X-Men n'en est plus une. De même, la situation avec Eva démontre que l'identité des mutants s'est perdu au fil du temps. Plus rien n'a de sens. Enfin, la vie peut évoluer ainsi. Le scénariste décrit ici des mutants qui n'ont plus aucunes limites. Et, depuis qu'ils ont franchi une certaine ligne, ils ne peuvent plus revenir en arrière. À chaque fois, ils doivent s'enfoncer encore plus afin de se sortir du pétrin qu'ils se sont créés.

Ce qui m'étonne au final, c'est la fin de l'épisode. Le personnage qui se devoile lors du twist final connait les risques que cela engrange de faire ce qu'il a fait. Mais d'un autre côté, comme le dit si bien Eva, il s'agit du spécialiste du "fait ce que je dis, pas ce que je fais".

En tout cas, on se dirige vers un sacré foutoir, rudement plaisant à lire et, dans lequel, les héros de l'histoire sont peut-être bien ceux qu'on attend le moins - je parle bien entendu des élèves de Cyclops.

Chris Bachalo est présent sur deux épisodes d'affilé et ça fait du bien ! L'arc n'a pas la cohérence graphique nécessaire surtout qu'il y a une véritable différence entre l'approche de l'artiste et celle de Kris Anka. Ce qui est intéressant, c'est de voir comment il s'amuse avec les couleurs autant que sur les scènes avec les agent du S.H.I.E.L.D. C'est du pain béni pour les yeux !

Uncanny-X-Men-030-CoverUncanny X-Men #30

Marvel Comics • Par Brian Michael Bendis & Chris Bachalo • $3.99
Uncanny X-Men ne cesse d'être une série excellente dans laquelle Bendis construit ses nouveaux personnages tout en détruisant les fondamentaux des mutants. On commence à voir dans quelle direction va le scénariste mais nous ne sommes pas à l'abris d'une surprise finale.